Alors qu’Arch Enemy vient de sortir un nouveau single, J’ai eu la curiosité de m’attaquer au dernier album en date du groupe Covered In Blood. Pour être franc, il s’agit plutôt d’une compilation de toutes les reprises que le groupe a fait depuis ses débuts. Ca nous permet en tout cas de balayer toutes les périodes du combo avec les trois vocalistes Johan Liva, Angela Gossow et bien sur Alissa White-Gluz. Les suédois reprennent vingt-quatre chansons plus ou moins mythiques à leur sauce. C’est plutôt facile quand ils s’attaquent à Megadeth, Anti Cimex, Carcass ou autres Moderat Likvidation. Des titres comme « Symphony of Destruction », « Incarnated Solvent Abuse », « Armed Revolution » sont déjà virulents à la base et les accommoder à la sauce death-metal est une chose assez aisée. Rien de révolutionnaire donc mais ça passe bien. Les suédois s’attaquent aussi à des groupes historiques de hard-rock et chacun appréciera à sa manière les reprises de Scorpions, Europe, Pretty Maids, Queensryche, Judas Priest, Kiss, Manowar ou autre Iron Maiden. Personnellement ça passe pour Sorpions avec un « The Zoo » transfiguré ou sur les reprises d’Europe. Je ne dirai pas la même chose pour Judas Priest et Iron Maiden qui voient « Ace High » et « StarBreaker » complètement défigurés avec en particulier « Ace High » que je trouve particulièrement pataud et difficile à digérer. L’album se divise en deux parties avec les onze premiers titres interprétés par Alissa White-Gluz et le reste se partage entre les anciens vocalistes. C’est dans la première que l’on trouve les paris les plus osés avec « Shout » de Tears for Fears et « Shadows » de Mike Olfield. Ces deux chansons pas vraiment nerveuses à la base se trouvent transfigurées par la puissance vocale de Alissa et le tempo plus qu’élevé. Les suédois ont repris à leur sauce deux classiques pop-rock et on peut dire que le résultat est satisfaisant. « Shout » étant d’ailleurs pour moi le meilleur titre de cet album. Je ne suis pas sur que les fans de Tears for Fears ou Mike Olfield soient du même avis mais perso ça passe tranquille.

Même si Covered In Blood reste un album agréable à écouter, il n’est pas vraiment indispensable. Quelques singles suffisent largement à moins d’être un fan inconditionnel du groupe.

Tracklisting:
1.Shout (Tears for Fears cover) 04:45
2.Back to Back (Pretty Maids cover) 03:21
3.Shadow on the Wall (Mike Oldfield cover) 03:03
4.Breaking the Law (Judas Priest cover) 02:20
5.Nitad (Moderat Likvidation cover) 01:06
6.When the Innocent Die (Anti Cimex cover) 01:57
7.Warsystem (Shitlickers cover) 00:54
8.Armed Revolution (Shitlickers cover) 00:51
9.Spräckta snutskallar (Shitlickers cover) 00:51
10.The Leader (Of the Fuckin’ Assholes) (Shitlickers cover) 01:02
11.City Baby Attacked by Rats (Charged GBH cover) 02:48
12.Warning (Discharge cover) 02:44
13.The Zoo (Scorpions cover) 04:42
14.Wings of Tomorrow (Europe cover) 03:15
15.The Oath (KISS cover) 04:14
16.The Book of Heavy Metal (Dream Evil cover) 04:16
17.Walk in the Shadows (Queensrÿche cover) 03:06
18.Incarnated Solvent Abuse (Carcass cover) 04:35
19.Kill with Power (Manowar cover) 03:30
20.Symphony of Destruction (Megadeth cover) 04:02
21.Aces High (Iron Maiden cover) 04:24
22.Scream of Anger (Europe cover) 03:46
23.Starbreaker (Judas Priest cover) 03:23
24.The Ides of March (Iron Maiden cover) 01:44

Musiciens:
Michael Amott – Guitare, Basse (tracks 21, 24)
Daniel Erlandsson – Batterie
Sharlee D’Angelo – Basse (tracks 1-20, 22, 23)
Jeff Loomis – Guitare (tracks 1, 2)
Alissa White-Gluz – Chant (tracks 1-11)
Christopher Amott – Guitare (tracks 12-24)
Johan Liiva – Chant (tracks 14, 21-24)
Angela Gossow – Chant (tracks 12-20, 23)
Nick Cordle – Guitare (tracks 3-6)

Label: Century Media records

En cadeau, le dernier single du groupe