Cela fait deux ans que Orphans est sorti dans les bacs et revoilà que The Agonist revient à la charge avec un Ep Days Before The World Wept. Si le principal concurrent d’Arch Enemy n’a jamais sorti un « mauvais » disque, il faut reconnaitre que le groupe a tendance à tourner en rond. Rien ne ressemble plus à un album de The Agonist qu’un autre album de ce même groupe et pour un chroniqueur meme amateur, ça en devient presque pénible. Mais je suis têtu et j’ai vite plongé sur le nouveau disque du groupe et comment dire que rien n’a véritablement changé sous le soleil? Eh bien je vous dirai que ce disque ressemble à tous les autres depuis l’arrivée de Vicky Psarakis. On note juste une toute petite incursion dans le metal symphonique sur les deux premiers titres sinon la rythmique est toujours aussi virulente avec une grosse prestation du bassiste sur « Resurrection » et les guitares font dans l’efficacité. Vicky Pasrakis est quand à elle égale à elle-même, elle est excellente. Que ce soit en chant clair ou en growl, elle éblouit de sa classe les cinq titres de ce disque. La production est nickel chrome et les mélodies tiennent la route et je parie sans trop de risques que les amateurs du genre vont se régaler les tympans. Les autres s’ennuieront profondément en regrettant le manque de variété proposé.

Days Before The World Wept ne brille pas par son originalité ou sa prise de risque mais c’est un bon disque de plus à mettre à l’actif des canadiens.

Tracklisting:
1.Remnants In Time
2.Immaculate Deception
3.Resurrection
4.Feast On The Living
5.Days Before The World Wept

Musiciens:
Vicky Psarakis : chant
Chris Kells : basse, chœurs
Danny Marino : guitare
Simon McKay : batterie
Pascal Jobin : guitare

Label: Napalm Records