Le moins que l’on puisse dire c’est que TEN et son leader Gary Hughes sont des bourreaux de travail. En effet Albion, paru en 2014, est le 11ème album studio du groupe alors que ce dernier existe depuis 1996.

La jolie cover (si vous aimez les belles guerrières à la plastique parfaitement improbable) de l’album a été créé par Gaetano Di Falco. Ce dernier a travaillé pour Manowar, House of lords, Hellion … Albion est paru en vinyle, et avec sa pochette de 30/30cm les inconditionnels de la galette noire pourront se faire plaisirs.

Le titre de l’album (et la pochette) est en rapport avec la reine Boadicia, reine d’un peuple celte ayant vécu dans le comté du Norfolk (est de l’Angleterre). Elle est toujours considérée comme une héroïne populaire en grande Bretagne.
Le titre « Alone In The Dark Tonight » trouve son inspiration dans le roman de Emily Brontë « Les Hauts de Hurlevent ».

L’album est produit par Gary Hughes mais mixé par Dennis Ward (bassiste à la discographie longue comme un bras et au travail de mixage très reconnu). Donc, son impeccable.

Et on passe à la musique …
Ici toujours une bonne dose de hard rock mélodique à l’Européenne au programme. Si souvent ce style musicale manque de relief, ce n’est pas le cas ici. Même si on n’a pas affaire à du power métal on est loin de la musique insipide que peuvent sortir bon nombre de groupes de cette catégorie musicale.
La voix de Gary Hughes peut parfois manquer de puissance mais elle passe très bien. Si vous êtes un inconditionnel des voix hautes perchées passer votre chemin. Avec Gary Hughes c’est puissant mais jamais poussé dans les aigus.

On passera rapidement sur les 2 ballades que sont « Sometimes Live Takes the Long Way Home » où Hughes chante comme David Coverdale, et « Gioco d’Amore », le mélange anglais/italien me laisse un peu dubitatif. Seul point positif de cette 2eme mièvrerie, la qualité du chant de Gary Hughes qui sans jamais forcer (je me répète) montre d’excellentes qualités vocales.
Je m’arrêterais plus sur les bons « Alone in the Dark Tonight », qui est une excellente entame d’album, le très easy listening « It’s Alive » ou sur les excellents « Die For Me » et surtout l’épique « Albion Born ». Ce dernier aurait trouvé sa place sur un album de Thin Lizzy ou de Gary Moore.

A noter que le titres « Good God In Heaven What Hell Is This » est paru en bonus track sur la version japonaise de l’album. Titre bien pêchu, il fait partie des meilleures compos de l’album. Pourquoi l’avoir mis en bonus track ?

Avec Albion, Ten a sorti un album de grande qualité, peut-être même son meilleur album à ce jour. Cet opus à reçu d’excellentes critiques/notes sur les sites proposant des chroniques. Il s’est classé 9 eme dans les charts japonais.

A écouter sans modération.

Tracklisting:
1.Alone In The Dark Tonight – 4:25
2.Battlefield – 5:00
3.It’s Alive – 5:02
4.Albion Born – 5:24
5.Sometimes Love Takes The Long Way Home – 5:14
6.A Smuggler’s Tale – 5:57
7.It Ends This Day – 5:37
8.Die For Me – 7:28
9.Gioco D’Amore – 4:59
10.Wild Horses – 5:55
11.Good God In Heaven What Hell Is This – 4:00

Musiciens:

Gary Hughes – chant, guitare
Dann Rosingana – guitare
Steve Grocott – guitare
John Halliwell – guitare
Darrel Treece-Birch – claviers
Steve Mckenna – basse
Max Yates – batterie

Producteur: Gary Hugues

Label: Rocktopia Records