AmbushAvec Animal Instinct, les Tygers Of Pan Tang proposaient un album correct. Cet effort avait le mérite premier de présenter le chanteur italien Jacopo Meille.

C’est donc un groupe sûr de ses nouvelles capacités, ambitieux et soudé qui rappelle le mythique Chris Tsangarides pour produire ce qui sera le 10e album des tigres. Le nom Ambush est inspiré, selon les dires de Robb Weir, par le nom donné à un groupe de tigres dans la nature. On y accueille également un tout nouveau bassiste Gavin Gray qui apportera beaucoup de groove et une nouvelle plus value au combo.

Comme vous l’aurez compris, l’équipe soudée proposera donc un album supérieur au précédent. Sans renier son identité, les Tygers Of Pan Tang ont soigné particulièrement les mélodies tout en gardant l’énergie qui fait sa marque de fabrique. D’ailleurs l’entame « Keeping Me Alive » met tout le monde dans le bain. C’est propre, bien ficelé et surtout addictif dès la première écoute. D’autres morceaux tirent leur épingle du jeu comme tout d’abord cet excellent « Rock & Roll Dream » au groove contagieux porté par les très bonnes lignes de basse de Gavin Gray. L’autre super moment est leur « She », aux paroles dédiées à une femme qui refait sa vie avec un autre homme et le mal que cela fait. On remarquera un premier solo remarquable flamenco qui lancera le second solo à la gratte électrique cette fois. « Play To Win » est un tempo enlevé incisif typé NWOBHM qui tranche avec tous les autres titres majoritairement mid tempo. « Burning Desire » lui lorgne plus vers le hard mélodique, genre dont les Tygers Of Pan Tang sont loin d’être les plus maladroits. LE refrain et les lignes vocales sont particulièrement soignées. « Hey Suzy » est un autre titre au groove contagieux porté par une fois de plus la basse de Gavin Gray et la talkbox de Robb Weir. « Speed » termine sur une note rapide (ah merdouille… vous l’aviez deviné celle là) efficace car elle une des belles héritières de Wildcat et Spellbound.

En 2020 l’album a été remasterisé par Henrik West. La production gagne ici en profondeur et en énergie tout en étant respectueuse du travail de Chris Tsangarides. L’ajout intéressant est le titre bonus mid tempo « Cruel Hands Of Time » au moins aussi bon que les 11 titres du tracklisting d’origine. Enfin 3 extraits live seront proposés en guise de dessert pour tous ceux qui adorent ce très bon Ambush.

Cet Ambush est donc l’album qui relancera sérieusement les affaires en remettant définitivement sur les rails les Tigres. Leurs Tygers Of Pan Tang (2016) et surtout Ritual (2019) enfonceront le clou en confirmant la forme éclatante des félidés.

Tracklisting:
01. Keeping Me Alive – 5:26
02. These Eyes – 4:09
03. One Of A Kind – 4:14
04. Rock & Roll Dream – 4:06
05. She – 4:47
06. Man On Fire – 4:10
07. Play To Win – 4:46
08. Burning Desire – 4:55
09. Hey Suzie – 4:18
10. Mr. Indispensable – 4:21
11. Speed – 3:39
12. Cruel Hands Of Time (studio outtake)
13. Keeping Me Alive (live)
14. These Eyes (live)
15. Rock’n’Roll Dream (demo)

Musiciens:
Craig Ellis: Batterie
Dean Robertson: Guitares
Gavin Gray: Basse
Jacopo Meille: Chant
Robb Weir: Guitares

Label: Mighty Music

Producteur: Chris Tsangarides

Remaster: Henrik West (parution le 18/09)