spp2

Les sorcières suisses sont de retour avec un troisième opus Dance With The Devil, Seraina Telli a quitté l’aventure mais les suissesses ont vite rebondi. C’est Laura Guildemond l’ancienne chanteuse de Shadowrise qui prends le relais en passant du symphonique au heavy un plus brutal de Burning Witches. Que dire de ce groupe suisse promis à un bel avenir ? Pas grand-chose en fait et ma seule crainte est le départ de Seraina qui était la figure de proue du groupe. Après le sacro-saint titre introductif qui pourrait figurer sans aucun souci sur la bande originale d’un remake des Sorcières de Salem, on retrouve la hargne qui caractérise le combo suisse. Les claques se succèdent sans répit avec trois premiers titres comme « Lucid Nightmare », « Dance With The Devil », « Wings Of Steel ». Les guitares sont toujours aussi furieuses et la rythmique est ébouriffante et les suissesses ont toujours un sens aigu de la mélodie. Mes doutes sur la nouvelle chanteuse se sont vite évaporées, Laura Guldemond est excellente et même si Seraina était une sacrée vocaliste, la hollandaise possède une palette vocale assez impressionnante. La déferlante « Six Feet Underground » déboule dans mes enceintes et c’est une vraie tuerie ! Quatre minutes de furie qui mettrait ko le plus courageux des gladiateurs. Après cet ouragan, il fallait calmer les débats et « Black Magic » y parvient très bien. Une jolie ballade bien emmenée par Laura Guldemond , on peut dire que Burning Witches a fait la bonne pioche avec la hollandaise. Si « Sea Of Lies » est un ton en dessous des titres précédents, il n’en demeure pas moins un excellent titre. La vocaliste multiplie les changements d’intonation et les riffs et solos de guitare ne sont pas piqués des hannetons. Le ton se fait plus lourd avec les virulents « The Sister Of Fate » et « Necronomicon ». Deux titres brut de décoffrage qui arrachent tout sur leurs passages. La rythmique est impitoyable et les guitares toujours acérées et la performance de la vocaliste est plus que remarquable. « The Final Fight » est mené tambour battant par les suissesses. Le refrain scandé de « Threefold Return » est une vraie réussite et ce titre transpire la violence. Les suissesses n’ont rien perdu de leur mordant et mes tympans atteignent le septième ciel. « Battle Hymn » clôture ce disque avec deux invités de choix Ross The Boss et Michael Lepond (Symphony X). Un titre qui alterne douceur et violence avec une réussite insolente.

Ce troisième opus des Burning Witches confirme l’énorme potentiel des suissesses et je ne peux que vous le conseiller.

Mes titres préférés : « Battle Hymn », « Lucid Nightmare », « Wings Of steel », « Six Feet Underground » et « Black Magic »

Tracklisting:
01. The Incantation
02. Lucid Nightmare
03. Dance With The Devil
04. Wings Of Steel
05. Six Feet Underground
06. Black Magic
07. Sea Of Lies
08. The Sisters Of Fate
09. Necronomicon
10. The Final Fight
11. Threefold Return
12. Battle Hymn (feat. Ross The Boss & Michael Lepond)

Musiciens:
Romana Kalkuhl : Guitare
Jeanine Grob : Basse
Lala Frischknecht : Batterie
Sonia Nusselder : Guitare
Laura Guldemond : Chant

Label: Nuclear Blast