SebastianTiens, y’avait un bon petit moment que je n’avais pas écouté celui là! Faut tout d’abord se remettre dans le contexte quand ce Bach 2 Basics est sorti. Depuis la sortie de Subhuman Race avec son ancien groupe nourricier, on attendait avec impatience ou inconscience (faut encore se remettre dans le contexte de l’époque d’un point de vue d’un fan) que la Grande Blonde revienne un jour chez Skid Row. Comme vous le savez aussi bien que moi cet événement presque 20 ans plus tard ne s’est jamais produit.  N’empêche quand cette compil de covers est arrivée, les fans étaient tous contents.

Pas parce que le contenu est un chef d’oeuvre mais parce que l’on était orphelins de Sebastian. Oh y’avait bien ce live Bring ’em Bach Alive paru en 99. Mais bon c’était un live et les chansons bonus globalement ne cassaient pas 4 pattes à un canard.

Si l’on réécoute cet album maintenant, on sera peut être moins catégorique sur la qualité de cet album. Il s’agit de chansons qui ont été enregistrées sur quelques tributes entre 1997 et 2001. Je vous vois tous courir comme des lapins. Les chansons proposées sur ce type d’albums sont au mieux sympas à écouter, au pire des bouses informes. Heureusement en ce qui concerne notre ami, on est plutôt dans la première catégorie.

La triplette « I Don’t Know », « Crazy Train » et « Believer » débute idéalement cette compil. Reprendre du Ozzy sied bien à Sebastian.
« Children Of The Damned » est correctement interprété sauf que les parties aiguës sont poussives. A trop vouloir beugler, on perd la finesse de l’originale. On remarquera d’ailleurs très vite que le timbre de notre hyper actif-excité-avec-grain-de-poivre-au-cul n’est plus aussi fin et propre qu’autrefois. La voix se fait souvent plus rauque.
Le petit medley d’Hanoi « Motorvatin’ / Fallen Star » est plus réussi parce que Sebastian n’en fait pas trop et parce que le style des finlandais lui convient bien.
Pour ce qui est des 2 covers de Led Zep, celle de « Immigrant Song » est correcte, celle de « Communication Breakdown » poussive car une fois de plus Sebastian veut trop en faire et n’est pas Plant qui veut.
Concernant les 2 titres de « Rush », ces « Jacob Lader » et « Working Man » passent comme une lettre à la poste.
Les 3 titres de Kiss sont par contre très réussis. On sent que Sebastian est un vrai fan et qu’il s’est fait plaisir en enregistrant « Rock Bottom », « Shock Me » et « Save Your Love ». Ici on regrettera seulement la faiblesse de la production de ce dernier titre franchement dégueulasse.
Les « TNT » et « Little Lover » sont réussies. Curieusement, singer Bon Scott réussi bien à l’ami Bach qui au passage décroche une mention bien pour cet exercice (vous noterez le jeu de mot subtil employé ici. Comment, c’est pourri? Bon OK…).
Le « Tonight’s The Night » de D’ya Think I’m Sexy Sir Rod Steward est bien interprété.
Enfin cet album contient un extrait de la comédie musicale Jekyll & Hide où Sebastian tenait le rôle titre. Ce « This Is The Moment » en version live est propre et c’est beau. Mais bon c’est pas vraiment rock tout cela, c’est clairement de la variétoche. C’est pour cela que l’on aura toujours un malin plaisir à la zapper.

Cette compil, finalement dispensable après coup mais globalement sympa à écouter, aura eu le mérite à l’époque de faire plaisir aux fans. C’est déjà pas mal.

Tracklisting:
1. I Don’t Know
2. Crazy Train
3. Believer
4. Children Of The Damned
5. Motorvatin’ / Fallen Star
6. This Is The Moment
7. Communication Breakdown
8. Working Man
9. Rock Bottom
10. Shock Me
11. Save Your Love
12. Immigrant Song
13. T.n.t.
14. Little Lover
15. Jacob’s Ladder
16. Tonight’s The Night

Musiciens:
Sebastian Bach: Chant

Label: Get Of My Bach