Helloween LiveEntre nous, on se doutait tous que les gars d’Helloween sortiraient un jour un album live retraçant leur dernière tournée triomphale.

Déjà en 2012 avec la création d’Unisonic, composé des excellents Kai Hansen et Michael Kiske, beaucoup de fans, dont votre humble serviteur, commençaient à rêver d’une réunion du line up doré du groupe. Tout le monde le sait, les relations passées ont souvent été tendues entre les différents camps. Pourtant en 2014, Kai Hansen rejoindra ses anciens collègues sur scène au Rock In Rio. Le temps faisant son oeuvre sans doute, un événement incroyable se produisit en 2017. Une tournée a été annoncée avec Kai Hansen et surtout LE Michael Kiske. Inutile de vous dire que les fans de la citrouille ont eu le kiki tout dur à l’annonce de cette nouvelle. Pour enfoncer le clou, une toute nouvelle composition « Pumpking United » sera proposée. Le titre, de bonne facture, reprend les recettes made in Keepers Of The Seven Keys élaborées avec soin par Helloween. L’originalité viendra de l’alternance des parties chantées par Deris/Hansen/Kiske. La tournée est sans surprise un triomphe.

C’est donc finalement avec beaucoup de plaisir que l’on écoutera ce live. Parce qu’il semble que nos teutons favoris ont pris leur pied à jouer ensemble. L’interprétation globale est une vraie réussite. Kiske, Deris et Hansen étaient en voix ce soir là. Weikath, Hansen et Gerstner à l’unisson avec leurs grattes. D’ailleurs l’apport d’une 6 cordes supplémentaire enrichit sans doute le son et les harmonies proposées. Grosskopf et Löble sont impériaux. La set list? Mais parfaite! Elle retranscrit fidèlement la carrière de la citrouille. Bon ok avec l’accent mis sur les deux Keeper et curieusement sur le très bon Master Of Rings. Les meilleures chansons sont présentes et rendent bien entendu cinglé le public présent qui en demandait tant. Il y a quelques moments forts. Le Medley de Kai satisfera les fans les plus anciens du groupe. Ces brûlots (Starlight / Ride The Sky / Judas / Heavy Metal Is The Law) datant de l’époque Walls Of Jericho ont finalement bien vieillis. L’autre moment, et on ne l’aurait pas parié de prime abord, est le duo chanté par Kiske et Deris sur « Forever And One ». Le titre gagne ainsi en intensité. Ah qu’est ce que je me mord les doigts de ne pas être allé les voir il y a 2 ans à Paris… L’entame bien sur « Halloween » magnifiée par tous les participants. « Keeper Of The Seven Keys », « Dr Stein », « I Can », « Perfect Gentleman »… Damn et que dire de cette version du « I Want Out »? Jouissive! Cherchez pas. Je cherche et recherche encore, ce live est un temps fort à lui tout seul.

Concert magistral. Et pourtant, si vous faites l’acquisition de la version 3 cd, vous aurez en prime 4 morceaux bonus (« March Of Time », le rare « Kids Of The Century », le tubesque « Why » où Kiske et Deris alternent le chant, et le dernier single en date « Pumpkins United ») qui valent le détour et qui complètent idéalement ce live sans faute.

Ce live est un retour en très grande forme qui augure du meilleur pour l’album à venir l’année prochaine. Album Live de l’année? OUI! OUI et Re OUI!!! Et haut la main!

Tracklisting:
CD 1
01. Halloween
02. Dr. Stein
03. I’m Alive
04. If I Could Fly
05. Are You Metal?
06. Rise And Fall
07. Waiting For The Thunder
08. Perfect Gentleman
09. Kai’s Medley (Starlight / Ride The Sky / Judas / Heavy Metal Is The Law)
10. Forever And One
11. A Tale That Wasn’t Right
CD 2
01. I Can
02. Livin’ Ain’t No Crime / A Little Time
03. Sole Survivor
04. Power
05. How Many Tears
06. Invitation / Eagle Fly Free
07. Keeper Of The Seven Keys
08. Future World
09. I Want Out
CD 3 (Bonus)
01. March Of Time – Live in Santiago de Chili
02. Kids Of The Century – Live in Prague
03. Why – Live in São Paulo
04. Pumpkins United – Live Wacken Open Air

Musiciens:
Michael Weikath – Guitare
Kai Hansen – Guitare
Markus Grosskopf – Basse
Michael Kiske – Chant
Andi Deris – Chant
Sascha Gerstner – Guitare
Dani Löble – Batterie

Label: Nuclear Blast