guilty as sinLe réenregistrement de Hit and Run semble avoir fait du bien à Girlschool qui s’est replongé dans ses anciens titres, ce qui se ressent sur les compositions de cet album. En effet, l’influence des trois premiers disques est évidente sur « Take It Like A Band », « Night Before » ou encore « Coming Your Way ». On retrouve donc un metal teinté de glam qui parvient à nous transporter dans un univers enthousiaste, bien loin des dérives de Believe. Avec le temps, les musiciennes ont finalement retrouvé l’inspiration puisqu’elles nous proposent onze compositions originales pour une seule reprise, et que cela faisait sept ans que cela n’était pas arrivé. Autre point important, la présence de Chris Tsangarides derrière les manettes qui parvient à les guider dans la bonne direction et à leur offrir un son digne de ce nom. Il apporte même un côté plus lisse à des titres comme « Everybody Loves (Saturday Night) » et « Coming Your Way » qui rappellent les grandes heures du glam rock.

Dès « Come the Revolution », l’auditeur perçoit un groupe en pleine forme, qui propose un mid-tempo au refrain fédérateur. C’est également le cas sur « Guilty as Sin », au riff gorgé de groove. Les influences hard rock et glam y sont omniprésentes et permettent à Girlschool de jouer avec les ambiances. Les lignes de chant sont mélodiques, appuyées en cela par des guitares parfois enjôleuses, comme sur « Painful », une chanson toute en nuances ou « Treasure » aux influences punk-rock-pop. Car Gilrschool innove et ne se laisse pas enfermer dans ses clichés. « Awkward Position » est un tempo lent très américain qui permet une réelle progression du groupe.

Mais Girlschool sait aussi faire parler la poudre, renouant avec ses racines punk-rock sur le très Motörhead « Night Before » qui déboule à deux cents à l’heure, ou le furieux « Tonight » au riff monstrueux qui renvoie aux meilleures heures de la New Wave Of British Heavy Metal. Et pour cause, c’était la face B du 45 tours « Hit and Run » en 1981. Girlschool nous assène des morceaux irrésistibles, avec une fureur et un enthousiasme qui nous ramènent trente ans en arrière, comme sur l’excellent « Take It Like a Band ». En revanche, passons sur la reprise du « Stayin’ Alive » qui est réellement ratée.

Excellente surprise, Guilty As Sin est un des meilleurs albums de Girlschool et doit donc agrémenter toute discothèque d’un amateur de metal.

Tracklisting :
1. Come the Revolution
2. Take It Like a Band
3. Guilty as Sin
4. Treasure
5. Awkward Position
6. Staying Alive » (Bee Gees cover)
7. Perfect Storm
8. Painful
9. Night Before
10. Everybody Loves (Saturday Night)
11. Coming Your Way
12. Tonight

Musiciens :
Kim McAuliffe : Chant, guitares
Jackie Chambers : Guitares, chœurs
Enid Williams : Basse, chant, chœurs
Denise Dufort : Batterie

Production : Chris Tsangarides

Label : UDR

Publicités