The New Roses Band

La popularité de THE NEW ROSES est grandissante et leur nouvel album ‘Nothing But Wild’ devrait leur permettre de franchir un nouveau palier. Entretien avec Timmy Rough (chant).

Hi Timmy, peux-tu présenter le groupe pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?
Nous sommes un groupe allemand qui joue de la musique rock américaine. Un rock direct, honnête, et sans fioriture. Nous ne jouons pas un rôle et jouons sans calculer.

Vous venez de sortir ‘Nothing But Wild’ votre quatrième album. Quelle est l’idée derrière ce titre ?
Nous avons vécu tellement de bons moments depuis la sortie de notre album précédent. Enormément d’endroits et de pays visités, tellement de belles nuits avec notre public. Nous voulions vraiment que ce nouvel album traduise cet état d’esprit.

the-new-roses-nothing-but-wild-2019-700x700Comment s’est déroulé la composition de celui-ci ? Avez-vous ressenti une pression particulière au moment de le composer ?
On ressent toujours une certaine pression lorsque le succès est là. Et les premières chansons que j’écris pour un nouvel album en sont toujours imprégnées. C’est pourquoi, généralement, elles ne finissent pas sur l’album. Ce n’est que lorsque je suis sur le point de tout foutre en l’air et de lâcher prise que me vient l’inspiration pour écrire une bonne chanson. C’est toujours le même processus à chaque nouvel album et c’est, à chaque fois, une expérience passionnante.

Je trouve que les refrains sont encore plus mélodiques et catchy. Est-ce un aspect que vous avez travaillé en particulier dans les compositions ?
Oui, c’’était l’objectif principal de ce disque. Nous avons essayé de créer des chansons très compactes et directes. J’ai toujours été fasciné par des auteurs-compositeurs tels que Hank Williams, John Fogerty et Bryan Adams. Leurs chansons sont si simples mais accrocheuses et toujours excitantes, c’est incroyable. Nous voulions cultiver ce principe dans notre musique. C’était vraiment difficile au début, car rester simple sans perdre l’énergie et l’excitation est beaucoup plus difficile que cela en a finalement l’air.

Le résultat est très réussi avec ‘Down By The River’ qui est le titre parfait pour l’été !
Merci ! C’est pourquoi nous l’avons choisi comme premier single car elle met tout le monde de bonne humeur. Quoi de mieux pour une chanson que de rendre joyeux ?

Vous enchaînez les albums et les tournées. J’imagine que vous composez beaucoup sur la route. Comment faites-vous pour prendre un peu de recul sur vos compositions avant d’entrer en studio ?
Je collecte juste des idées sur la route dans un cahier que j’ai toujours avec moi. Quand le moment est venu, je parcours ce cahier et commence à transformer ces idées en chanson. Ensuite je fais écouter des démos aux gars et nous décidons ensemble de conserver les titres qui nous plaisent le plus pour les travailler et aboutir à une chanson de The New Roses.

The new roses trCette fois, nous avons eu également une aide extérieure au groupe car nous avons eu la chance de travailler avec Uwe Sabirowksy qui a collaboré avec des groupes tels que Beatsteaks (groupe de punk rock allemand) et Thumb (groupe allemand de metal alternatif). Il a su nous apporter ce regard extérieur qui permet de se débarrasser de ce qui est superflu pour conserver uniquement ce qui est 100% indispensable à une chanson. Il m’a aussi m’encouragé à jouer les titres un ton en dessous et chanter ainsi avec une tessiture vocale plus basse. Je pense que c’est un progrès bénéfique pour le son du groupe.

Le groupe existe depuis 2007 alors, après tant d’années, est-ce que jouer dans un groupe de rock est une vie rêvée ou est-ce que tu continues à penser que ‘Life Ain’t Easy (For A Boy With Long Hair)’ (référence au single de l’album One More For The Road) 😉 ?
C’est les deux en même temps ! Mais si cet objectif de vie rêvée était facile ce ne serait pas excitant. C’est beaucoup plus amusant d’accomplir quelque chose dont personne ne te croyait capable de faire. Mais de toute façon, et comme le mentionne le titre que tu as cité, il nous arrive de prendre toujours et encore des coups sur la tête.

Votre line-up est stable depuis plusieurs années. Quel est l’apport de chaque membre au fonctionnement du groupe ?
Nous sommes des personnes très diverses. The New Roses band 3Cela rend parfois les choses difficiles mais cela apporte de la couleur à notre musique et nos concerts. Je dirais que nous avons trouvé un bon équilibre et nous partageons tous le même amour pour la musique et l’aventure qui l’accompagne.

Vous êtes un des groupes de Classic Rock les plus intéressants de ces dernières années. Votre musique est très variée et inspirée et on sent que vous jouez avec passion. Es-tu satisfait de la progression du groupe sachant que le Classic Rock touche un public limité en nombre ?
Penser de cette façon est la première étape pour tuer le groupe. C’est de la musique, mec. Tu ne peux pas y voir un produit commercial et tout faire pour rendre celui-ci aussi efficace que possible. Si tu ne crois pas en ce que tu joues, tu ne vendras rien à personne. Surtout dans la musique Rock. Nous jouons ce style de musique parce que c’est ce en quoi nous croyons. Les gens nous ont toujours dit que cela ne se vendrait pas. Mais nous n’avons jamais changé de cap et nous jouons maintenant dans le monde entier et notre public ne cesse de croître. La raison principale est que les gens nous savent sincères. Tu ne peux pas simuler le rock and roll, les fans de rock ont un instinct pour ça. Je le sais car je suis moi-même un fan de rock.

Timmy, tu as commencé la musique en jouant du saxophone. Est-ce qu’il y a une chance de t’entendre jouer de cet instrument sur un album de THE NEW ROSES ?
J’ai toujours aimé cet instrument. C’est ce qui m’a amené au rock and roll. Je suppose donc que ce n’est qu’une question de temps et d’opportunité 😉

Vous étiez à l’affiche de la KISS Kruise 2018 et vous y serez encore cette année. Quelle impression cela fait-il de jouer dans ce cadre hors du commun ?
C’est fou de A à Z. Les gens, le lieu, le fait que vous êtes quelque part sur l’océan. Le fait que vous soyez invités par KISS. Nous avons connu des moments incroyables l’année dernière. Cette année, nous donnerons davantage de concerts et nos sets seront plus longs ce qui laisse à penser que le public nous a bien apprécié l’année dernière. Nous sommes impatiens de jouer notre nouvel album sur cette croisière. Le titre « Unknown Territory » m’est d’ailleurs venu lors de la dernière croisière. Je me tenais à la proue du paquebot peu après minuit, nous glissions dans cette nuit noire et je me suis dit « I’m in unknown territorry and that’s where I belong ».

The New Roses Band 2Comment s’est passée la cohabitation avec les autres groupes et avec KISS en particulier ?
Jusqu’ici nous n’avons eu que très peu de mauvaises expériences avec les groupes que nous avons côtoyé depuis nos débuts. La plupart d’entre eux sont très gentils et je pense qu’ils apprécient notre authenticité.
Récemment, j’ai eu l’occasion de boire quelques bières avec Mikkey Dee. Je dois l’avoir vu jouer avec Motörhead peut-être 25 fois. C’était donc vraiment sympa de pouvoir échanger et partager quelques histoires avec lui. Un moment très cool.
Concernant KISS, c’est un groupe très occupé et ils n’ont pas le temps de traîner beaucoup. Mais ils ont fait preuve de beaucoup de gentillesse et d’équité au cours de la croisière.

Finalement, le fait de jouer sur la péniche du Petit Bain à Paris en janvier 2018 était une bonne préparation avant de jouer sur le paquebot de la KISS Kruise 😊 !
(rires) Exactement. Nous avons joué plus d’une fois sur un bateau et nous aimons cela. Et d’ailleurs, nous aimons jouer en France quel que soit l’endroit. Des gens formidables, de la bonne nourriture, de jolies femmes et ces marionnettes complètement dingues du Fernando Rock Show qui nous interviewent (rires).

J’ai eu l’opportunité de vous voir en 2018 lors de vos concerts en co-headlining avec AUDREY HORNE. Est-ce que nous vous avez prévu de revenir en France seul en tête d’affiche ou ferez-vous une nouvelle tournée en co-headlining ?
Nous allons donner plusieurs concerts c’est certain. Je pense que nous viendrons chez vous en début d’année prochaine. Nous vous le ferons savoir lorsque nous en saurons davantage 😉

Alors vivement vos prochains concerts en France et merci pour la qualité de votre musique.
Merci beaucoup à toi 😉 ! (en français dans le texte)

https://www.facebook.com/TheNewRoses/