Ten Shades Of GlamFaites gaffe! Rentrez mémé, mettez un gilet pare balles, enfermez vos animaux mais surtout n’oubliez pas de vêtir façon mémère vos belles copines car les lorrains de Old N’Glam sont de retour. Et là ils ne feront pas de quartier envers la gente féminine.
Mais attention pas n’importe quel retour car depuis la sortie de leur tout premier album Love With Pain, les gars ont considérablement musclé leur jeu à l’instar de l’un de leur compatriote d’adoption un certain Robert Pires… Bon bref là je m’égare.

Car cette toute nouvelle livraison Ten Shades Of Glam, nom qui a été honteusement repompé et déformé par cette insolente E L James pour ses romans érotiques, est d’un tout autre calibre. Tout d’abord, et c’est le plus important, les gars ont bossé comme des dingues et ont atteint un très bon niveau. Ce qui frappera à la première écoute ce sont les progrès au chant de Xav et l’efficacité des soli qui sont percutants comme il faut. La section rythmique de JM (et sa cowbell utilisée à bon escient) et de Steve est bien plus carrée et met davantage en avant le côté rock des compos. Enfin, un soin particulier a été apporté aux refrains et aux chœurs.
L’autre fait marquant, grâce à une campagne de crowdfunding, est que que Old N’Glam a réussi à faire produire son tout nouvel effort par Achim Koehler (Accept, Amon Amarth, Primal Fear ou bien encore Crême Rose 69, tiens encore une allusion au trou de balle…). Inutile de vous dire que le son est aussi gros que le sexe de Rocco.

Donc 10 nouvelles compos, toutes différentes les unes des autres. L’accent a globalement été mis sur l’efficacité du tout. On branche, on joue et on tue. C’est aussi simple que de faire 1+1. Bon à la nuance près qu’il y a eu, comme je l’ai écris plus haut, énormément de boulot pour arriver à ce résultat là.

Le résultat global est top. Rien à jeter. Quelques chansons se démarquent particulièrement comme tout d’abord le premier extrait (que vous pourrez écouter ci-dessous) « Who Wants To Be Millionaire ». Ces textes marrants servis par un riff très Jake E Lee / Randy Rhoads fera son effet. C’est propre et sans fioritures et surtout impeccable. L’autre moment fort est bien entendu l’entame « Be Nice And Shut Up ! » énergique et sleaze à souhait. Le riff pourrait à lui tout seul refaire bander pépé sans son viagra chéri.
« Now Or Never » et son introduction à la cowbell est bourré de groove rock/sleaze à s’en rouler par terre. C’est un titre digne des meilleurs morceaux des meilleurs groupe de Sleaze/Glam ni plus ni moins.
« Devil Inside You » et ses textes très vrais est la conclusion idéale à ce disque.
« Doctor Love » est plus pondéré mais son refrain sera à brailler bien fort quand vous irez les voir en concert (après avoir au préalable enfermé votre copine…).
« Stronger » et son riff à la Zakk Wyde période « No More Tears » va lui aussi direct au but.
On retiendra également que la ballade « The Unloved Symphony » fait bien le job.
« Matter Of Time » est servi par un riff traditionel avec de belles mélodies vocales.
« Nothing’s Free » lui lorgne plus dans une direction hard/heavy mélodique. Assez surprenant mais surtout efficace.
Ma seule (petite) réserve va pour le morceau « 72 Virgins ». Le morceau est globalement correct et propose peut être même le meilleur solo de cette nouvelle galette, mais il dénote par rapport aux 9 autres titres présents notamment parce que la fin de la chanson est un peu poussive. Après rien de catastrophique non plus. Sans doute parce que cette chanson a été écrite suite aux événements du bataclan? D’où son ton moins léger sans doute.

Vous savez donc ce qu’il reste à faire. Prenez votre ordi, allez sur spotify ou la page FB du groupe ou bien sur leur site et commandez immédiatement ce Ten Shades Of Glam. Je suis même prêt à parier que vous l’écouterez jusqu’à l’overdose.
Un des meilleurs disque du genre, sinon le meilleur que j’ai écouté depuis le début de l’année.

Ma note: 17/20

Tracklisting :
01. Be Nice And Shut Up !
02. Doctor Love
03. Who Wants To Be Millionaire
04. Nothing’s Free
05. Now Or Never
06. The Unloved Symphony
07. Stronger
08. 72 Virgins
09. Matter Of Time
10. Devil Inside You

Musiciens :
Xav’ : Chant
Steve : Basse
HellRick : Guitare
Dr H : Guitare
J.M. : Batterie

Producteur : Achim Koehler

Pour commander l’album :
https://www.facebook.com/oldnglam/
https://www.oldnglam.com/
ou sur spotify / deezer, etc.

Publicités