Sister-Shotgun_Cover-678x678

Si Birmingham est connu dans le monde du métal pour avoir entendu les premiers cris d’un certain Ozzy Osbourne, c’est aussi là que Sister Shotgun a été fondé et si j’en crois les critiques britanniques, ce groupe fondé par Benji Tatlock en 2012 est un futur grand du hard-rock et je reconnais que le premier single m’a encouragé à jeter une oreille attentive sur le premier album du groupe « Fragments ». Le combo britannique fait parler la poudre d’entrée de jeu avec un puissant « Sacred Heart », le hard-rock côtoie avec bonheur le death- métal sur ce titre qui est bien emmené par Chloe Ozwell la vocaliste dotée d’une voix intéressante. La rythmique est puissante et les guitares sont agressives et pour ne rien gâcher, la mélodie est franchement bien goupillée et « She Lives » confirme cette première impression en nous envoyant à la figure un hard-rock mordant franchement efficace avec ses riffs de guitares omniprésents et une rythmique surpuissante ! La frappe puissante de Dave Harvey annonce un tonitruant « From Ashes », mes pieds commencent à trépigner et c’est plutôt bon signe. Je suis assez impressionné par la frappe de mule du batteur et les riffs rageurs du duo de guitariste mais je regrette un peu le manque de puissance vocale de la chanteuse qui semble en garder un peu sous la pédale mais ce titre est assez agréable à écouter grâce à une mélodie sans failles. Si l’entrée en matière de « Fragments » est franchement agressive, ce titre alterne avec une certaine réussite tempos rapides et accalmies et si la chanteuse semblait en retrait sur le titre précédent, elle se rattrape avec cette chanson en multipliant les variations vocales avec une certaine aisance. « Miss Fortune » enchaine avec un tempo rapide et une bonne mélodie, bonne performance du groupe sur ce titre même si ce morceau est un poil en dessous des titres précédents. La sempiternelle ballade déboule dans mes enceintes avec « For The Love Of Hate », un titre joliment interprété par la chanteuse bien aidée dans sa tache par des riffs de guitares à couper le souffle. Un riff de guitare pas piqué des hannetons annonce « Kill The Light », un titre nerveux qui mixe avec bonheur hard-rock mélodique et death-métal avec notamment une belle prestation du bassiste, un titre franchement agréable à écouter. « Silhouettes » me fait penser par moments à Heart, une bien belle chanson mid-tempo qui détend l’atmosphère avec une Chloé Ozwell qui se lâche enfin ! « Mourning Iris » et « Scorn » enchaînent sur un tempo lourd, deux très bon titres bien emmenés par une rythmique efficace et des guitares agressives qui clôturent fort agréablement ce disque. Le titre bonus « No Hope » clôture lui l’édition bonus, un titre rapide doté d’un refrain ravageur qui mérite largement sa place dans cette chronique !

Ce premier album est une franche réussite et Sister Shotgun pourrait bien devenir un des poids lourds du métal britannique. Mon seul reproche concerne la chanteuse qui par moment se retient pour envoyer les watts, lâche les chevaux Chloe, tu prouves sur certains titres que tu en es capable !

Ma Note : 16/20

Tracklisting:
1.Sacred Heart
2.She Lives
3.From Ashes
4.Fragments
5.Miss Fortune
6.For The Love Of Hate
7.Kill The Lights
8.Silhouettes
9.Mourning Iris
10.Scorn

Musiciens:
Chloe Ozwell – Vocals
Benji Tatlock – Guitar
Niall Wills – Guitar
Tim Chambers – Bass
Dave Harvey – Drums

Label :  Pavement Entertainment

Publicités