1000x1000Il aura fallu attendre presque 4 ans pour pouvoir entendre un nouvel album des Backyard Babies. Leur Four By Four était une vraie réussite artistique. Certes entre temps, les boys nous ont proposé un concert très sympathique au Hellfest 2018. Mais bon, ça fait pas du neuf à se mettre sous l’oreille.

Et puis voilà enfin le nouvel objet est arrivé. Sliver And Gold est leur 8eme album. Premier détail de choix, la pochette du disque est magnifique. Elle reprend, sous des couleurs argent et doré (ah ben ça tombe bien, c’est le nom de l’album, ah ahaha…), tous les titres présentés sur cette nouvelle offrande.

La production est top, comme d’habitude me direz-vous. Les Backyard ont toujours pris un soin particulier à soigner leur compos et surtout comment elles sonnent.

A la première écoute, l’album passe tout seul. Les compositions sont courtes et excédent rarement les 3 min. Pas de doute ici, on est de suite en terrain conquit, les boys font du Backyard et le font bien. Le rendu global est plus poli et surtout moins aventureux que sur Four By Four. On pourrait rapprocher cette nouvelle livraison comme un croisement entre leur album éponyme et Stokholm Syndrome. Le rendu global est très mélodique avec des refrains très catchy. Les alternances de chant entre Nicke et Dregen sont une fois de plus bien réussies. Pas de chansons faibles ici, pas vraiment de titre très forts non plus. La seule déception viendra de la longue ballade « Laugh Now Cry Later » qui ne décolle jamais pendant plus de 6min. Dommage, car si le morceau avait été raccourci de moitié, cela aurait peut être été différent.

Je disais également plus haut pas de titre très fort, mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’y a pas de bons moments. J’ai à titre personnel apprécié le premier single « Shovin’ Rock » avec son rythme binaire légèrement acédécien. L’entame « Good Morning Midnight » est efficace et energique comme il faut. Le petit solo très rock n’roll de Dregen est terriblement efficace. Le second single mid tempo « 44 Undead » semble plus calibré pour passer à la radio. C’est convaincant et efficace. Les autres titres sont également efficaces, typiques de ce que le groupe propose habituellement. Rassurez-vous bonne humeur et textes punk sleaze seront au rendez-vous pour notre plus grand bonheur.

La seule chose que je reprocherai globalement c’est que le groupe finalement a pris peu de risques. On a exactement le disque que l’on attendait de leur part. Remarquez, mieux vaut ceci qu’une plantade, non ?

Ma note 15/20

Tracklisting :
1. Good Morning Midnight
2. Simple Being Sold
3. Shovin‘ Rocks
4. Ragged Flag
5. Yes To All No
6. Bad Seeds
7. 44 Undead
8. Sliver And Gold
9. A Day Late In My Dollar Shorts
10. Laugh Now Cry Later

Musiciens :
Nicke Borg (chant/guitare)
Dregen (guitare lead)
Johan Blomqvist (basse)
Peder Carlsson (batterie)

Label : Century Media

Publicités