a2044527364_16SHABBY TRICK fait partie de ces groupes cultes qui ont émergé au sein de la scène Hard/Heavy en Italie au cours de la seconde moitié des 80’s. Originaire de la ville de Florence, ce quartette a sorti son premier album intitulé Badass en 1989. L’année 1989 a été surchargée en sorties d’albums, dont de nombreux sont passés à la postérité et SHABBY TRICK s’est alors employé à injecter un peu de Heavy-Rock dans le paysage musical italien.

La première impression, visuelle, de ce Badass est plutôt bonne car son artwork est plutôt sympa. D’un point de vue musical, SHABBY TRICK propose un Hard-Rock à connotation Glam typiquement 80’s, le tout enrobé de quelques touches Heavy. Quand au chanteur Andy Sixtynine (quel joli pseudo !), il a un timbre de voix se situant à mi-chemin entre Stephen Pearcy (RATT) et Taime Downe (FASTER PUSSYCAT). Ceci dit, si le décors est planté, il convient d’ajouter, détail qui a son importance concernant ce premier SHABBY TRICK, que le bassiste A.C Castelli a officié auparavant dans un obscur groupe de Prog Metal répondant au nom de AIRSPEED, lequel n’a enregistré que des démos de son vivant.

Mais revenons à ce Badass, première livrée de SHABBY TRICK. Le Glam pratiqué par ce quartette italien se veut cru, peu complaisant (comprendre par là vis-à-vis des radios mainstream). D’ailleurs, les speederies Heavy-Rock pétaradantes « Tonight I Rock », à mi-chemin entre RATT et MÖTLEY CRÜE à leurs débuts respectifs, et « Scared », qui donne une furieuse envie de headbanguer, vont dans ce sens et mettent en évidence un groupe au taquet. La déferlante GUNS N’ ROSES en ayant traumatisé plus d’un à la fin des 80’s, il n’est pas étonnant de voir SHABBY TRICK lorgner également vers le Sleaze-Rock, comme l’attestent « Cool Boy », qui voit le bassiste donner de l’impulsion, ainsi que le mid-tempo assez sombre « Stripped To The Skin » qui voit le chanteur Andy Sixtynine prendre des intonations à la ALICE COOPER et flanquer la chair de poule. Ces 2 titres ont également pour point commun un final qui s’accélère brutalement. Le quartette florentin, s’il ne donne pas dans le romantisme, sait toutefois nuancer son propos, se faire plus insouciant, coquin et le démontre sur des titres tels que « Danger (She’s Too Hot) », un mid-tempo plutôt conforme à ce qui se faisait dans le Glam à l’époque et voyant le chanteur pousser des cris aigus dans le final, ou encore « I Want Your Body », qui annonce la couleur rien que par son énoncé. Par contre, on passera sous silence « Crazy Girl » qui est une compo décousue, un peu brouillonne.

Comme sur une grande majorité d’albums estampillés Glam, on retrouve une ballade sur ce Badass. Il s’agit de « Anything To Hold You », qui voit les guitares acoustiques et électriques se relayer de manière bien synchronisée et parfaitement équitable, ainsi qu’un chanteur sachant bien transmettre ce qu’il faut d’émotion en modulant sa voix. Si on n’a pas là affaire à la ballade du siècle, SHABBY TRICK ne s’est pas trop mal débrouillé et a livré un travail tout à fait correct, honorable.

Ce qu’on peut dire de ce premier album de SHABBY TRICK, c’est qu’au milieu des nombreuses sorties Hard Rock/Glam, il reste convenable, même s’il ne brille pas par son originalité. Bien qu’imparfait, l’ensemble de ce Badass reste correct, le bassiste ayant fait un excellent boulot et apportant un plus non négligeable à ce disque. Je me permettrai même une petite provocation en disant que ce premier album de SHABBY TRICK est le disque que RATT aurait dû sortir en 1988 en lieu et place du décevant Reach For The Sky. Quoi qu’il en soit, Badass fait partie des nombreux disques Hard/Heavy cultes sortis dans les 80’s. Pour l’anecdote, il faut savoir que SHABBY TRICK a splitté dans les 90’s, puis est revenu aux affaires dans les années 2000 en ayant sorti coup sur coup Percinality en 2000, puis Rnr Raiser en 2010, le second nommé avec un autre chanteur. Mais, de l’avis des connaisseurs de la scène Hard/Heavy italienne, le disque majeur de SHABBY TRICK demeure Badass.

Tracklist:
1. Tonight I Rock 
2. Danger! (She’s Too Hot)
3. I Want Your Body

4. Anything To Hold You 
5. Crazy Girl 
6. Scared 
7. Cool Boy 
8. Fallin’ Star 
9. Stripped To The Skin

Line-up:
Andy Sixtynine (chant)
Max Bronx (guitare)
A.C Castelli (basse)

Alex Marcelli (batterie)

Label: Teichiku Records Co. Ltd. (Japan)

Producteurs: Charlie Mallozzi & Shabby Trick

 

Publicités