XAT-1245686754Quittant le groupe d’Ozzy Osbourne, Carmine Appice décide de former son propre projet après quelques années à accompagner des chanteurs à succès. Désirant surfer sur la vague Glam Metal alors à son paroxysme, Appice va engager quatre jeunes loups talentueux, inconnus et pour la plupart promis à un bel avenir. Aux guitares il y a David Michael-Philips et Mick Sweda, à la basse Johnny Rod et au chant Mark Free. Chacun est un virtuose dans sa catégorie et, compte tenu qu’Appice n’est autre que l’équivalent américain de John Bonham, vous comprenez que King Kobra, c’est du lourd ! Le spectre de Quiet Riot, référence majeure à l’époque, plane sur ce Ready To Strike. Il faut dire que le producteur est Spencer Proffer qui avait produit Metal Health et Condition Critical et que de ce fait, on retrouve un son assez proche. Cela dit, les gars de King Kobra sont de meilleurs compositeurs que Kevin Dubrow, et Ready To Strike sera donc épargné des titres poussifs faisant office de bouches-trous sur les deux albums de Quiet Riot. King Kobra fera également montre d’un sens mélodique fort développé, notamment grâce à la voix très mélodieuse et légèrement rauque de Mark Free qui est certainement un des meilleurs chanteurs de la scène Glam Metal.

Passée la petite intro aux guitares harmonisées, la chanson-titre déboule et nous montre que l’on a clairement pas affaire à un groupe de seconde catégorie. Riff Heavy mélodique, section rythmique au top, chant à donner des frissons, solos efficaces, tout est là. Si jamais vous pensiez que le groupe avait sorti sa meilleure cartouche pour l’entame, la suite vous donnera tort. Composé par les membres de Kick Axe, « Hunger » est un Hard Rock efficace et catchy au possible qui avait tout pour devenir un tube. Difficile également de résister à « Shadow Rider » et à son riff juteux que n’aurait pas renié le Mötley Crüe des deux premiers albums ou au plus mélodique « Shake Up » et ses guitares façon Jake E Lee. N’allez pourtant pas croire que le groupe se contente de copier des artistes plus connus, ces comparaisons étant surtout là pour donner une idée aux néophytes. Car la personnalité et le talent de ses musiciens font que le groupe arrive à se tailler une place et une personnalité avec leur Glam Metal mélodique. « Attention » est le titre speed de l’album, un exercice souvent piège pour les groupes de Glam qui peinent à donner un aspect à la fois Heavy et tubesque. A ce jeu, King Kobra s’en sort plutôt bien, même si ce n’est sans doute pas le titre le plus indispensable de l’album.

En revanche, « Breakin’ Out » et son refrain entêtant aurait également mérité de devenir un classique immortel des années 80. Entre couplets calmes et refrains plus Rock, « Touch Guys » ne démérite pas. Quant à la ballade de l’album « Dancing With Desire », elle est loin des mièvreries et autres fadeurs que nombre de groupes de Hard Rock composeront à tour de bras dans les années qui suivirent. Le très mélodique « Second Toughts » est également très accrocheur et aurait pu faire un très bon troisième single. Toutefois, bien que composé à nouveau par les membres de Kick Axe, « Piece Of The Rock » est moins mémorable que « Hunger » malgré un refrain entrainant.

Ce premier album de King Kobra est donc un indispensable à ranger aux côtés des Shout At The Devil, Metal Health, Tooth & Nail et autres Out Of The Cellar. Pourtant, Ready To Strike ne connaîtra pas la même destinée commerciale. Reconnu par les fans comme un groupe de premier plan, King Kobra restera dans les faits un groupe de seconde zone. Le monde de la musique est hélas souvent injuste.

Tracklist:
1. Ready To Strike
2. Hunger
3. Shadow Rider
4. Shake Up
5. Attention
6. Breakin’ Out
7. Tough Guys
8. Dancing With Desire
9. Second Thoughts
10. Piece Of The Rock

Musiciens:
Mark Free: Chant
Mick Sweda: Guitare
David Michael-Philips: Guitare
Johnny Rod: Basse
Carmine Appice: Batterie

Producteur:
Spencer Proffer

Publicités