SaltyDog-LostTreasureEt encore un groupe qui aurait pu avec plus de chance, avoir une autre carrière qu’un cruel oubli du public.

Salty Dog est un groupe formé à Los Angeles en 1986. Leur trip ? Le bon gros Hard Rock Bluesy qui tache, un peu comme leurs contemporains Junkyard. La différence avec les précédents c’est que Salty Dog est plus bluesy plus dans une veine Led Zep. Le groupe fini par être repéré par LE label qui va bien Geffen et leur tout premier disque Everydog Has Its Day est dans toutes les bonnes crémeries en 1990. Le groupe commence a se faire un nom en jouant très régulièrement sur le Strip et aux States. Leur titre « Come Along » est même diffusé très régulièrement sur les radios outre Atlantique. Cependant Scott Lane (guitare) a des problèmes de dope et fini par être viré. Et puis… Et puis on arrive en 1991, tout ce qui était cool ne l’est subitement plus et fini par tomber dans les oubliettes des groupes qui auraient pu.

Ce qui est cool par contre de nos jours, c’est que certains labels exhument de temps à autre des disques oubliés dans les greniers. Des disques non parus mais pourtant qui n’auraient certainement pas fait tache à l’époque. Ce Lost Treasure en est un bon exemple.
Enregistré peu avant la dissolution du groupe, ce disque est ce qui aurait du être le second disque des Loups de Mer.
Premier changement, Pete Reveen abandonne le chant pour occuper le poste vacant de guitariste, et l’on constate très vite que le bougre est très très loin d’être manchot ! Enfin Darrel Beach est embauché en tant que chanteur. Darrel est un très bon chanteur avec une voix bluesy cela va de soit. Son timbre, selon les titres, peut faire penser à Marq Torrien, Jizzy Pearl ou à Steven Tyler. Avouez qu’il y a bien pire comme comparaison.

Musicalement, la production est un peu étrange. On ne sait pas si il s’agit de titres demo en phase de finalisation ou si quelques parties ont été réenregistrées. Quoiqu’il en soit, le rendu est plutôt honnête et rend service aux compos. Pour le reste, pas d’erreur, pas de surprises, c’est bel et bien le successeur logique de leur Everydog Has Its Day.
Sans être l’album du siècle, le tout est très plaisant à écouter. Tous les titres ont un petit quelque chose qui le rend attachant. On retiendra particulièrement l’entame très Hard « Damned If I Do « , percutant comme il faut. « I Need More » nous propose a peu de frais un voyage en dirigeable fort réussi. Si l’on aime les gros riffs bien gras avec de la gratte slide « Open Sezme » est pour vous. Un régal ! « All That Glitters » propose un mélange incongru de Led Zep à la «When The Levee Breaks » / Bulletboys. Surprenant mais terriblement efficace.
« Woman Scorned »  est un vrai petit joyau de hard rock à la sauce blues. Vous savez, c’est le genre de titre à écouter avec la lumière tamisée avec un verre de Jack à la main. Peut être le meilleur titre de ce disque.
« Old Fashioned Love » est plus sudiste dans l’esprit. On ne pourra s’empêcher de penser à Junkyard. Le solo est une vraie réussite. « Honeysuckle Wind » est une ballade au goût redneck accompagné de Banjo. Sympa à écouter mais avouons le le, c’est un peu en dessous des titres précédents. La seule petite déception vient de la ballade « Mission On A Hill » pas assez aboutie et avouons le, le chant de Darrel limite plaintif rend la compo un peu chiante à écouter. Dommage. Par contre « When Fool Rush In » remonte le niveau. Cette complainte pondérée et bluesy (comment l’avez vous deviné?) est un petit bijou dans le genre

Ce Lost Treasure, qui porte bien son nom, est finalement un vraie bonne réussite dans ce genre exigeant qu’est le Hard Rock à tendence Bluesy. Et dire qu’il y a encore des groupes qui ont enregistré des petits bijoux et dont les bandes sont encore planquées quelque part…

Enfin quelques rumeurs circulent sur une reformation potentielle du groupe. On croise les doigts.

Tracklisting :
1. Damned If I Do
2. I Need More
3. Walk Softly
4. Open Sezme
5. Mission On A Hill
6. All That Glitters
7. Woman Scorned
8. Honeysuckle Wind
9. Didju
10. Old Fashioned Love
11. When Fools Rush In

Musiciens :
Darrel Beach – Chant
Pete Reveen – Guitare, Banjo
Michael Hannon – Basse
Khurt Maier – Batterie

Producteur : ?

Label : Escape Music

Publicités