coverAh Vixen ! Les  renardes ou les femmes fatales au caractère bien trempé (si on traduit littéralement le nom argotique du groupe en français) sont de retour. Enfin elles le sont depuis 2013 à vrai dire. Après plusieurs années de tensions, de changements de line up, Jan Kuehnemund a souhaité réunir le line up original. Malheureusement le destin en a décidé autrement. Jan décédera d’un cancer foudroyant avant la fin de cette année. Ses 3 anciennes collègues, pour honorer la mémoire de leur guitariste ont décidé de continuer l’aventure en jouant quelques concert aux States et en Europe accompagné de leur vieille connaissance Gina Stile à la 6 cordes. Gina avait déjà intégré le groupe pour l’enregistrement de Tangerine. Le temps faisant son œuvre, le groupe tourne, tourne et retourne mais rien de bien neuf à se mettre dans les oreilles. Et bien avec ce Live Fire c’est chose faite, mais avec encore un changement de Line up. Exit Gina, welcome l’excellente Britt Lightning.

Donc ce Live Fire a été enregistré le 12 Août 2017. L’autre bonne nouvelle c’est que les filles (encore fort jolies au demeurant) ont embauché LE Michael Wagener pour produire cette rondelle. Et cela s’entend. La production est propre et soignée. Le son est clair, puissant et restitue parfaitement bien l’ambiance globale de ce concert. Bon, on notera que le groupe a certainement rejoué quelques parties en studio et que le son du public a été gonflé. Mais bon, quel album live de nos jours ne fait pas appel à ces artifices ? Aucuns, sauf celui des Géants Verts de la Haine enregistré au camping municipal de Houlgate, faute de moyens.

L’interprétation est de bonne qualité. Les filles n’ont plus rien à démontrer. La section rythmique est imparable. On se rappelle avec bonheur que Roxy Petrucci est une batteuse injustement sous-estimée. L’autre point fort est la voix de Janet Gardner qui n’a pas perdu grand-chose. En tout cas c’est un vrai plaisir de les entendre. Les hits ? Mais oui ils sont tous là : « Cryin’ », « Rev It Up », « Edge Of Broken Heart » et le poignant « Love Made Me » dédié à Jan .

L’autre intérêt de ce concert est la présence de leur reprise du « I Don’t Need No Doctor » de Raymond Charles (et non ce n’était pas Wasp qui avait composé cette tuerie). Les choeurs féminins donnent une couleur insoupçonnée à ce titre. L’autre bon moment, est la présence d’une bonne reprise du « Perfect Stranger » du Pourpre Profond intercalé entre 2 parties de leur « Rock Me ». Assez efficace. Comme les bonnes surprises n’arrivent jamais seules, les Femmes Fatales nous proposent un titre inédit « Big Brother » dans la lignée de leurs efforts proposés sur l’album éponyme et Rev It Up. Encore un bon point.
Enfin le groupe propose 2 titres studio. Une version correcte de leur « Edge Of A Broken Heart » en version acoustique et l’honnête « You Ought To Know By Now » assez énergique typique de leur style ; titre dédié à Jan.

C’est donc un album qui plaira aux fans mais permettra au profane de découvrir de façon efficace le groupe. Au dernières nouvelles, un album devrait pointer le bout de son nez courant 2019. On croise les doigts.

Tracklisting :
01. Rev It Up (live)
02. How Much Love (live)
03. One Night Alone (live)
04. Cryin’ (live)
05. Meet The Band (live)
06. Rock Me (live)
07. Streets In Paradise (live)
08. I Don’t Need No Doctor (live, reprise de Ray Charles)
09. Love Is A Killer (live)
10. Love Made Me (live)
11. Big Brother (live, inédit)
12. Edge Of A Broken Heart (live)
13. You Ought To Know By Now (nouvelle version studio)
14. Edge Of A Broken Heart (nouvelle version studio acoustique)

Musiciens :
Janet Gardner – chant, guitare rythmique, tambourine
Roxy Petrucci – batterie, clarinette, chœurs
Share Pedersen – basse, chœurs
Britt Lightning – guitare solo
Tyson Leslie – claviers

Producteur : Michael Wagener

Label : Rat Pak Records

Publicités