41t+8PET5oL._SS500MARILLION n’est plus un groupe de metal (mais l’a t’il réellement été un jour ?) et cela s’entend dès les premières secondes. Et c’est dans l’intimité des arpèges de « Splintering heart » que le groupe entame son concert pour deux heures d’une musique raffinée mais jamais démonstrative, douce mais jamais miève, belle .. et toujours belle ! Oui, vous l’avez compris je suis sous le charme de ce groupe et j’apprécie énormément le travail réalisé avec Steve Hogarth au chant.
Mais revenons à l’album Made again. Il s’agît donc du premier live avec Steve Hogarth, et pour l’occasion le groupe ne fait pas les choses à moitié puisqu’il nous présente un double album. Et, cerise sur le gâteau, on nous propose rien de moins que l’interprétation live de l’intégralité du concept-album Brave sur le second cd ! Les titres sont en fait extraits de 3 concerts différents : de « Splintering heart » à « The space », il s’agît du concert d’un concert donné le 29 septembre 1991 à Londres ; de « Hooks in you » à « King » du concert de Rotterdam donné le 29 septembre 1995 ; et l’interprétation de « Brave » provient du concert de Paris donné le 29 avril 1994. Les titres d’un même concert sont enchaînés et donc jamais on a l’impression d’entendre une compilation hétéroclite.
Au niveau de l’interprétation du groupe, comme d’habitude tout est parfait ! Steve Hogarth est absolument irréprochable (rarement entendu un chanteur capable de transmettre une telle émotion) régulièrement en état de grâce. Et seuls les deux titres (seulement !) issus de l’ère Fish, l’enchaînement « Kayleigh » / « Lavender », ne sont pas transcendés par sa voix.
Mais si l’interprétation du groupe est absolument exemplaire, imparable, régulièrement fantastique (!), cet album live souffre malheureusement d’une production totalement indigne : le son est faible au possible, et donne presque l’impression que les instruments sont entassés les uns sur les autres. Quel gâchis ! Ce n’est qu’avec une écoute au casque, avec le volume monté en conséquence, qu’on apprécie enfin le disque à sa juste valeur.

Au final, ce live est indispensable pour tout fan du groupe, et notamment ceux qui apprécient le chant de Steve Hogarth, mais ne pourra constituer une bonne entrée en matière pour le néophyte que si celui-ci surmonte la faiblesse du son.

Tracklisting :
CD1:
1. Splintering Heart
2. Easter
3. No One Can
4. Waiting To Happen
5. Cover My Eyes
6. The Space
7. Hooks In You
8. Beautiful
9. Kayleigh
10. Lavender
11. Afraid Of Sunlight
12. King

CD2:
1. Bridge
2. Living With The Big Lie
3. Runaway
4. Goodbye To All That
5. Wave
6. Mad
7. The Opium Den
8. The Slide
9. Standing In The Swing
10. Hard As Love
11. Hollow Man
12. Alone Again In The Lap Of Luxury
13. Now Wash Your Hands
14. Paper Lies
15. Brave
16. The Great Escape
17. The Last Of You
18. Falling From The Moon

Musiciens :
Steve Hogarth (chant)
Steve Rothery (guitare)
Mark Kelly (claviers)
Pete Trewavas (basse)
Ian Mosley (batterie)

Producteur: Dave Meegan

Label: EMI

Auteur : Tercio

Publicités