manimalAucun doute possible, MANIMAL joue du heavy-metal de qualité : rythmique mid-tempo plombée, riffs tout aussi lourds sans être dénués d’une certaine finesse, chant mélodique suraigüe, production puissante et adaptée… Et ils maîtrisent bien leur affaire les bougres ! Musicalement on pense même parfois à QUEENSRYCHE (moins ambitieux et profond tout de même).

Mais il y a un  » mais  » : avec un chanteur proche de Michael VESCERA (ex-MALMSTEEN) et Thomas RETTKE (ex-HEAVEN’S GATE) qui tenterait des vocalises à la Rob HALFORD, l’auditeur que je suis se fatigue des notes trop haut perchées. Au premier titre ça le fait plutôt bien, au deuxième ça passe, au troisième on se lasse, au quatrième on fait une pause… Et si vous en êtes arrivé là, cette pause pourrait bien être définitive. Car oui, MANIMAL maîtrise bien sa musique, mais jamais on ne se dit qu’on est présence de quelque chose de suffisamment unique pour véritablement éprouver le besoin d’y revenir.

Au final, les amateurs de heavy metal traditionnel qui apprécient le chant aigu et ses excès seront ravis et trouveront en The Darkest Room un album de très bonne facture. Malheureusement, les autres risquent de passer assez vite à autre chose.

Tracklisting :
01. Shadows
02. The Darkest Room
03. Living Dead
04. I Am
05. Ordinary Man
06. Human Nature
07. Spinegrinder
08. Dreamers And Fools
09. The Life We Lived

Musiciens :
Samuel NYMAN (chant)
Henrik STENROOS (guitare)
Peezer MENTZER (basse)
Richard MENTZER (batterie)

Producteur : Manimal

Label : AFM Records

Auteur : Tercio

Publicités