4bb538fea2_83265158_o2Rhooo, ils auraient pu prévenir que STRATOVARIUS s’était reformé ! C’est la réflexion qui m’est venue en écoutant « The Last Frontier », la chanson qui ouvre l’album. Tout y est, en effet : double-pédale, rythme survolté, sens de la mélodie… Et puis, assez vite, je me suis rendu compte que je faisais fausse route. Certes, d’autres morceaux speed rappellent les glorieux aînés (« The Ghost Of Icarus ») mais, en fait, KELDIAN suit une voie relativement personnelle et pas si facile à décrire. La base est Heavy Metal mais le duo y ajoute des passages aériens, surtout dus à la voix cristalline d’Anette FODNES, invitée au microphone (Lords Of Polaris). En outre, ANDRESEN et AARDALEN saupoudrent leur musique de nappes de claviers et de sonorités spatiales que ne renierait pas Arjen LUCASSEN.

Il manque néanmoins une étincelle à l’ensemble pour véritablement transporter l’auditeur. Sans quelques longueurs (« Memento Mori »), avec davantage de feeling, le travail du duo serait plus admirable. Là, il se contente d’être correct (voire bon parfois) mais jamais génial. Une touche de folk ici, un bon refrain là (« Reaper ») mais la mayonnaise ne prend pas complètement. Les compos ne sont pas d’un niveau technique extraordinaire alors, quand les lignes de chant ou de clavier n’assurent pas, les morceaux concernés tombent vite à plat (« Hyperion »). C’est proprement exécuté, très bien produit mais un peu lisse à la longue.

Auteur: Swissidol

Tracklist:
1. The Last Frontier
2. Lords of Polaris
3. Reaper
4. The Ghost of Icarus
5. Memento Mori
6. Vinland
7. The Devil In Me
8. Hyperion
9. God of War
10. Starchildren
11. Dreamcatcher

Musiciens:
Christer Andresen: chant, guitare, basse
Arild Aardalen: clavier, chant

Publicités