hirax-the-new-age-of-terror-cdRetour aux temps merveilleux des thrashers de la « Bay Area » de Frisco : Metallica, Megadeth, Exodus, Slayer et tant d’autres y ont forgé leurs armes de destruction massive ! Parmi eux : Hirax ! Un nom qui devrait rappeler un petit quelque chose à ceux qui comme moi étaient à l’ affût de tout ce qui pouvait provenir de ce temple du thrash qu’était la « Bay Area » époque 80’s ! En 1984, Hirax, originaire d’Orange County (Californie) apparaît chez le découvreurs de talents de Metal Massacre. Le groupe écume les clubs de la région, se constituant un following d’irréductibles, puis signe en 1985 chez Metal Blade son premier album Raging Violence suivi un EP Hate Fear and Power. Un album de thrash honnête, le chant de son leader, Katon W. De Pena, est assez haut perché, laissant systématiquement « trainer » ses paroles, un phrasé caractéristique qui donne une certaine identité au groupe : on aime ou on aime pas ce style reconnaissable entre tous ! Mais comment exister et durer face aux monstrueuses écuries qui ont donné naissance aux furieux Kill ’em All, Bonded By Blood, ou Reign In Blood ! Killing Is My Businness…And My Businnes Is Good ! Les lois du thrash sont sans pitié, only the strong survive dans le chaudron de la « Bay Area » !

Après plusieurs déboires de distribution et autres problèmes de label, le chanteur quitte le groupe qui se sépare en 1989. Pas de nouvelles jusqu’en 2000, où, sous la pression des fans, Hirax se reforme pour tourner et sort 2 mini LP El diablo Negro en 2000, et Barrage of Noise en 2001. Mais des tensions au sein du groupe ressurgissent et finalement le chanteur charismatique recrute un nouveau line up pour la composition de leur nouvel album The New Age Of Terror. Ah ! se replonger dans un bon vieux « Pit » façon Testament, quel délice. « – Come on, f..k the Rain in Apocalypse City », ambiance des soirs d’orages électriques ! Malheureusement Hirax se la joue plutôt pépère du thrash à papa. Thrash old school, bien exécuté mais pas très novateur, Hirax passe en revue toutes les ficelles du genre. Mais finalement, la galette est plutôt fade comparé aux suppositoires hallucinogènes d’autres formations cultes « reformées » comme Exodus ou Death Angel ! Et même si quelques passages nous font « taper du pied » il faut bien avouer qu’il manque ce petit quelque chose qui font qu’Hirax reste un bon groupe, honnête et travailleur, mais un metal band qui restera dans l’ombre d’autres, plus forts ou plus grands ! Dure est la loi de l’acier ! A réserver aux fans inconditionnels ou aux curieux en mal de culture thrash !

Auteur: Eric L

Tracklist:
1. Kill Switch
2. Hostile Territory
3. New Age of Terror
4. Swords of Steel
5. Into the Ruins
6. Massacre of the Innocent (Instrumental)
7. Hell on Earth
8. Suffer
9. Ed Dia de los Muertos (The Day of the Dead) (Instrumental)
10. Ed Diablo Negro
11. Inleash the Gods of War (Open the Gates)

Musiciens:
Katon W. DePena-chant
Glenn Rogers-guitare
Dave Watson-guitare
Angelo Espino-basse
Jorge Iacobelles-batterie

Publicités