R-9728505-1485438880-8559.jpegENFIN ! Il aura donc fallu attendre ce début d’année 2009 pour avoir enfin droit au tout premier album des HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS. Cinq années se sont dons écoulés depuis la parution du EP Want Some qui nous aura permis de découvrir ce groupe parisien à la croisée des chemins du Sleaze, du Punk et du Glam. Une sorte de mélange iconoclaste entre les RAMONES, les BACKYARD BABIES et le POISON des début. Bref, avec Stuffy, Ben, Davy et Pamy, le doute n’est plus permis: le seul mort d’ordre est Fun et tant qu’à faire, autant que ce soit à tous les étages. 11 titres pour 34 minutes de zique jouée pied au plancher dans la bonne humeur et avec une forte dose énergisante façon RED BULL Car ne vous y trompez pas, il n’est pas question ici de musique alambiquée qui part dans 15 directions à la fois et qui se compose d’une structure, d’une sous structure, de contre temps … Avec les HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS, l’objectif est efficacité avant tout et je peux vous dire que de ce coté là, l’objectif est largement atteint.

Rien de tel qu’un hymne pour bien commencer un album et le groupe a parfaitement appliqué cette recette avec un « Let’s Go » fédérateur à souhait qui donne envie de sauter partout. Croyez-moi, une fois que vous aurez écouté cette petite bombe de Sleaze, celle-ci ne quittera plus votre cerveau. A peine le temps de digérer cet excellent morceau que le groupe se propose de vous faire découvrir son coté Glam au travers du titre Rock Candy . Un titre qui nous ramène à une époque glorieuse lors de laquelle des groupes comme ALLEYCAT SCRATCH, CATS IN BOOTS ou encore ROXX GANG jouaient tous les soirs dans des clubs à L.A.

Avec les HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS, il est hors de question de relâcher la pression à quelque moment que ce soit et avec des titres efficaces comme « Will I Grow Up » (bande de salles gosses va !!) ou « Get Away », impossible de s’arrêter de taper du pied. Et ce n’est pas cet autre hymne de Sleaze/Glam/Punk qu’est « Backstage Baby » que cette dynamique de folie va ramollir. Si en live ce titre est devenu l’un des moments fort du set de nos MOTHERFUCKERS préférés, il en est de même sur ce Backseat Education qui s’avère vraiment indispensables pour les fans du genre.

Après un « Life’s A Bitch » qui évolue sur un rythme mid tempo avant de partir dans un tourbillon de grattes plutôt speedé, le groupe se fend d’une cover des excellents D-GENERATION. Les reprises de ce groupe injustement sous estimé en son temps sont suffisamment rares pour ne pas être salué comme il se doit d’autant plus que ce « D Generated » est mortel de chez mortel !! Si ce titre est déjà ultra efficace joué par l’ex groupe de Jesse Malin, il devient ici imparable et donne une furieuse envie de pogoter et de Headbanguer comme un ouf. Un petit régal que cette cover.

Avec « Celebrity Trash », on pense aux TRASHCAN DARLINGS, ou encore à HOLLYWOOD TEAZE, deux combos qui savent parfaitement ce que mélanger Glam et Punk veut dire et une fois encore, c’est le panard assuré avec un refrain fédérateur et entêtant. Attention, toute consommation abusive de ce morceau provoquera sans nul doute une dépendance à laquelle le groupe répondra coupable avec fierté. Sur cet album des HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS, nous avons également droit à un « Jekyll & Hyde » que les habitués des prestations live du groupe connaissent bien ainsi qu’à ce titre en hommage direct aux RAMONES, « Like A Ramone » qui bien sur, commence par des Hey Ho, Let’s Go annonciateur de ce qui va suivre.

Et pour conclure, vous prendrez bien un petit « Goodbye » histoire de terminer cet album comme il a commencé à savoir avec fougue, entrain et énergie sans pour autant mettre au placard les mélodies. Purée, l’album touche déjà à sa fin sans que l’on est eu le temps de s’en rendre compte et même la présence live de « Hangover in Hungary » n’enlèvera pas ce sentiment de trop peu.

Bref, en un mot comme en cent, les HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS viennent de réaliser le Hold up parfait. Un Hold Up savamment pensé qui sera resté longtemps dans la tête de ses auteurs mais qui nous montre que cela valait le peine d’être patient. Vivement le prochain !!

Tracklist:
1. Let’s Go
2. Rock Candy
3. Will I Grow Up ?
4. Get Away
5. Backstage Baby
6. Life’s A Bitch
7. D Generated
8. Celebrity Trash
9. Jekyll & Hyde
10. Like A Ramone
11. Goodbye
12. Hangover In Hungary

Musiciens:
Stuffy: Guitare & chant
Davy 13: Guitare
Ben: Basse
Pammy: Batterie

Publicités