MI0002062039En 1999, Poison se réforme avec le line-up du premier album. CC is back et une tournée s’en suit. Tête d’affiche avec L.A GUNS, GREAT WHITE et RATT, le ton glam/hard us est donné. Après la première tournée est sorti le live, dont il est question ici, témoignage de ce come-back. Il est composé de 12 titres enregistré en public + 5 nouveaux morceaux studios.

Enregistré à Charlotte le 08 juin 1999, la partie live du cd mérite un petit 3/10. Et encore je suis un grand fan du groupe donc prompt à pardonner ! Si la voix de Bret omniprésente par rapport au son des autres ne dérange pas, c’est la production et le mixage qui laissent à désirer. Le solo de CC est inutile et affreux, Fallen Angel est massacrée, les bidouillages sont foireux, bref c’est vraiment un mauvais live. De plus, le groupe jouait 3 titres de plus sur scène qui n’ont pas été retenu dont la reprise du « Rock’n’roll all nite » de Kiss. Une reprise joué lors d’un jam avec les autres groupes ! Power to the people n’apporte rien de plus que Swallow this live, simplement 7 titres de moins (les 12 morceaux retenus se trouvaient déjà sur Swallow this live et pratiquement dans le même ordre !).

Reste les 5 nouveaux morceaux, seul véritable intérêt de cette galette (le livret est très nul lui aussi : 1/10). Par contre on a un peu de tout dans ces nouvelles compos. De l’excellent, du moyen et du très bon. « Power to the people » est un titre aux résonances modernes, mais le mix de la voix de Bret et le son boîte à rythme de la batterie sont très déroutants. Calibré pour la scène ce morceau n’est pas si fun et glam que ce à quoi on peut attendre de Poison. Avec « Can’t bring me down » on retrouve un super mid-tempo, dans l’esprit de « Nothing but a good time » pour les paroles : un hymne à la Let it play ! « The last song », est une ballade sympathique sans plus, qui ressemble trop à The last breath entendue sur l’album solo de Bret. « Strange » est un titre beaucoup plus intéressant, un peu acoustique, une ‘road trip song’, le morceau a surement été vécu par Bret ou l’un des autres membres du groupe. Très bonne compo. La palme du glam et du fun revient à CC qui nous interprète un morceau d’enfer avec « I hate everybone in your body but mine », morceau rigolo et qui dépote : un super titre que Poison joue régulièrement depuis et qui laisse préfigurer l’esprit glam de l’album de CC : Samantha 7.
Un bilan mitigé donc car complètement raté pour le live et plus ou moins réussi pour les titres studios. Avec le répertoire du groupe on peut toutefois trouver dommage que de tournée en tournée (2003 sera la 5 ième !) le groupe ne renouvelle pas plus ses set-lists.

Tracklisting :
1. Power to the People
2. Can’t Bring Me Down
3. The Last Song
4. Strange
5. I Hate Every Bone in Your Body But Mine
6. Intro/Look What the Cat Dragged In [live]
7. I Want Action [live]
8. Something to Believe In [live]
9. Love on the Rocks [live] (Poison)
10. C.C. Solo [live]
11. Fallen Angel [live]
12. Let It Play [live] (Poison)
13. Riki Solo [live]
14. Every Rose Has Its Thorn [live]
15. Unskinny Bop [live]
16. Nothin’ But a Good Time [live]
17. Talk Dirty to Me [live]

Musiciens :
Bret Michaels-Chant,Guitare,harmonica
Bobby Dall-Basse
Rikki Rocket-Batterie
CC Deville-Guitare

Producteur : Richie Zito, Jim Faraci, Poison

Label : Cyanide Music

Auteur : Sylvain

Publicités