A1WMGVhhByL._SY355_En 2014, Axel Rudi Pell décide de fêter ses 25 ans de carrière en organisant un concert géant au BANG YOUR HEAD festival.
En 2015, il décide de le sortir en (triple) Cd et en dvd.
Cet album peut se résumer ainsi:
– Le Cd1 revisite le passé puisque sur celui-ci, STEELER, l’ancien groupe d’Axel, se reforme pour l’occasion et pour jouer 4 titres.
Ma foi, la formation s’en sort pas trop mal, sauf que le son n’est pas terrible et dessert l’ensemble.
Même constat concernant le son avec Bob Rock, sur « Nasty reputation » (qui a du mal vocalement parlant), ainsi que lors de l’ interprétation de Jeff Scott Soto et Jorg Michael sur « Warrior » et sur le très bon « Fools fools ». Cd assez court, moins de 40 mn, on aurait aimé quelques titres supplémentaires en plus des différents intervenants.
– Le Cd2 lui visite le présent avec un concert de la formation actuelle avec Johnny Gioeli (chant), Ferdy Doernberg (claviers), Volker Krawczak (basse) et Bobby Rondinelli (batterie). Concert plutôt bon, le son étant un peu meilleur mais, hélas sans plus. Axel continue de nous proposer des titres /medley de 10 mn (« Masquerade ball »/ « Casbah » – « Too late » / »Eternal prisoner ») et quelques nouveautés (« Burning chain », « Into the storm »). Seul titre dispensable pour moi « Hey hey my my » qui s’étire inutilement en longueur.
– Le 3ème Cd quant à lui est une jam géante ou Axel a invité tous ses copains chanteurs (entre autres: Ronnie Atkins , John Lawton , Tony Carey , Doogie White, Graham Bonnet et Michael Voss ). Dommage que le Cd commence par une ‘drum battle’ entre Vinnie Appice et Bobby Rondinelli. Totalement inutile.
On se dépêche de zapper ce truc qui ne sert à rien pour se prendre un excellent « Black night » avec un Ronnie Atkins top de chez top. S’en suit un sympathique « sympathy »
avec John Lawton (ex Uriah Heep) et un « Tush » assez bof. Puis arrive un gros « Mistreated » emmené par un bon Doogie White, suivi par une doublette avec un Graham Bonnet qui s’en sort pas trop mal sur « Since you’ve been gone » et « Long live rock n roll » où il est secondé par Doogie White.
Le concert se termine sur la plus mauvaise version de « Smoke on the water » que j’ai du entendre. Un bordel sans nom. Le bon (« Black night », « Mistreated » ) côtoie le dispensable (« Sympathy », « Tush », « Since you’ ve been gone », « Long live rock n roll ») et l’horrible (la ‘drum battle’ et « Smoke on the water », titres qui commencent et terminent ce cd).

Ce triple live aurait pu être très sympa, mais n’ est à prendre au final que comme un souvenir de ce concert. En cause, principalement, le son pas terrible surtout quand on connait les prod’ des albums du Sieur Pell en studio, comme en live. On ne peut être que déçu de ce coté là et par les prestations en demi teinte des Cd 1 et 3.

Sur la version dvd, cela doit passé magnifiquement bien, mais sans l’image, bin c’est pas top.

Si vous voulez un excellent live d’Axel Rudi Pell, je vous conseille vivement le Live on fire sortie en 2013.

Tracklisting :
1. Call Her Princess
2. Night After Night
3. Rockin´ The City
4. Undercover Animal
5. Nasty Reputation
6. Warrior
7. Fool Fool
8. Burning Chains
9. Strong As A Rock
10. Long Way To Go
11. Hey Hey My My
12. Mystica
13. Into The Storm
14. Too Late / Eternal Prisoner / Too Late
15. The Masquerade Ball / Casbah
16. Rock The Nation
17. Drum Battle
18. Black Night
19. Sympathy
20. Tush
21. Mistreated
22. Since You Been Gone 2
23. Long Live Rock´n´roll
24. Smoke On The Water

Musiciens :
Axel Rudi Pell – guitare
Johnny Gioeli – chant
Ferdy Doernberg – claviers
Volker Krawczak – basse
Bobby Rondinelli – batterie
Peter Burtz – chant
Tom Eder – guitare
Roland Hag – guitare
Jan Yiridal – batterie
Rob Rock – chant
Jeff Scott Soto – chant
Jorg Michael – batterie
Vinny Appice – batterie
Ronnie Atkins – chant
John Lawton – chant
Tony Carey -chant
Doogie White – chant
Graham Bonnet – chant
Michael Voss – chant

Producteur : ?

Label : Steamhammer

Auteur : Zepforce

Publicités