16927En 2017, les suisses de Gotthard fêtent leurs 25 ans de carrière. Afin de marquer le coup, le groupe sort son douzième album studio, le troisième depuis le décès du regretté Steve Lee, et donc l’arrivé de Nic Maeder au chant. Après Firebirth en 2012 et Bang en 2014, forts convaincants tous deux, 2017 signe donc l’arrivé de Silver, clin d’œil aux 25 ans d’activité du combo.

Alors qu’en est-il de cette dernière livraison suisse ? Outre une pochette sobre mais réussie, Gotthard propose treize nouveaux morceaux. On retrouve Charlie Bauerfeind aux manettes, celui-ci ayant déjà sévi sur Bang, épaulé par Leo Leoni, guitariste soliste. La production est donc très réussie, le son est équilibré, à la fois moderne avec des soupçons de Classic Rock 70’s, et une mise en avant des chœurs..

La recette est sensiblement la même que sur les deux opus précédents. Gotthard s’est calmé, l’arrivé de Nic Maeder y est sans doute pour quelque chose. On retrouve quelques ballades, mais aussi des morceaux plus rock, comme « Silver River » en ouverture. Après une intro a cappella, le groupe envoi la sauce à la mode 70’s et on pense directement à Deep Purple ou Uriah Heep, tandis que Leo Leoni montre qu’il en a encore dans le ventre avec un superbe solo.  « Electrified » ou « Tequila Symphony N°5 » nous rappelle que quand il s’agit de faire taper du pied avec une rythmique béton et des riffs ravageurs, Gotthard sait y faire, non sans une certaine classe.

On retrouve bien évidemment quelques power ballades et mid tempos qui étonnement ne casse pas le rythme de l’album. « Stay With Me », premier single de l’album se cale très bien, avec un refrain accrocheur, et des mélodies efficaces. Pour trouver la ballade sirupeuse, il faut plutôt se tourner vers la fin du disque avec l’excellente « Only Love Is Real », marquée par des sublimes lignes de violons et des chœurs aux petits oignons. « Why » ressort la recette de la guitare acoustique/chant. Alors si ce n’est pas du niveau de « One Life, One  Soul », force est d’avouer que ça fait mouche de nouveau. Les pépites de l’album sont à mon sens « Reason For This », tube en puissance, au refrain entêtant, et aussi le heavy « My Oh My », sans doute le plus gros brûlot de l’album.

Bien que Silver ne sera pas l’album de l’année, c’est avec un plaisir non dissimulé qu’on retrouve les suisses, avec un très bon album, mature, riche, varié, et excellemment bien produit. Ce Silver s’écoute en mode easy-listening, et ravira certainement les fans du groupe. Juste un album de plus certes, mais un très bon album, comme c’est toujours le cas avec Gotthard.

Tracklist:
1. Silver River
2. Electrified
3. Stay With Me
4. Beautiful
5. Everything Inside
6. Reason For This
7. Not Fooling Anyone
8. Miss Me
9. Tequila Symphony No. 5
10. Why
11. Only Love Is Real
12. My Oh My
13. Blame On Me

Musiciens:
Leo Leoni-Guitare
Marc Lynn-Basse
Hena Habegger-Batterie
Freddy Scherer-Guitare
Nic Maeder-Chant

Producteur: Leo Leoni & Charlie Bauerfeind

Publicités