400x400Ce nouveau live de la bande à Kai HANSEN est déjà le troisième, et le second double. Enregistré lors de la tournée Majestic, le live qui nous intéresse présente un témoignage assez équilibré de la discographie du groupe depuis le retour de Kaï au chant. L’ère Ralf SCHEEPERS est en revanche réduite à sa plus simple expression avec les classiques « The Silence, » extrait de Heading For Tomorrow, et « Dream Healer » extrait de Sigh No More. Pour le reste Land Of The Free (4 titres) et Somewhere Out In Space (3 titres) constituent l’ossature de la setlist. Et beaucoup de ces titres n’avaient pas encore l’honneur de figurer sur un live du groupe.

Dès l’entame du concert, donné à Montréal, on ne peut qu’être marqué par la puissance de la production et l’équilibre général. Le contre coup de cette production puissante est que le public paraît lointain, voire absent dès que le groupe joue. Si les premiers titres défilent comme un best-of, l’excellent « Blood Religion » est le premier morceau à s’étirer sous le coup des (pseudo) improvisations propres au live. Et « Heavy Metal Universe » lui emboîte aussitôt le pas avec une version dépassant les dix minutes. J’ai beau me dire que la musique du groupe est prévisible au possible, je me laisse aller à l’ambiance générale qui se dégage de l’album : difficile de ne pas fredonner un air ou ne pas taper du pied avec un air béat. Parfois Kaï HANSEN peine à atteindre certaines notes (comme sur les finaux de S »omewhere Out In Space » et « I Want Out) » mais finalement l’entendre se déchirer ainsi les cordes vocales contribue complètement à le rendre encore plus attachant !

A l’issue du deuxième CD on découvre quatre titres bonus (visiblement extraites d’un concert donné à Barcelone) qui sont des versions live de morceaux issus du décrié Land Of The Free II. Force est de constater qu’à l’écoute de ces versions que ces chansons ne dépareillent pas dans la discographie du groupe, notamment les très bons « Into The Storm » et « Empress » (et ses forts relents d’ACCEPT). Je reste cependant dubitatif quant à l’intérêt de titres bonus sur un live : personnellement, quand le concert est terminé, que j’ai connu les dernières montées d’adrénaline de « Send Me A Sign », il m’est difficile de rentrer dans des titres supplémentaires…

Au final, GAMMA RAY nous livre un très bon live qui ne pourra que ravir les fans. Mais personnellement, j’avoue que cette bande son me donne surtout envie de me procurer en vitesse la version DVD et ainsi avoir le plaisir de voir Kaï et ses acolytes afficher le franc sourire qui les caractérise sur scène.

Tracklist:
CD1:
1. Welcome
2. Gardens Of The Sinner
3. No World Order
4. Man On A Mission
5. Fight
6. Blood Religion
7. Heavy Metal Universe
8. Dream Healer
9. Heart Of The Unicorn
10. Fairytale (Acoustic)
11. The Silence

CD2:
1. Beyond The Black Hole
2. Valley Of The Kings
3. Somewhere Out In Space
4. Land Of The Free
5. Rebellion In Dreamland
6. I Want Out
7. Send Me A Sign
8. Empress
9. From The Ashes
10. The Real World

Musiciens:
Kai Hansen-Chant et Guitare
Dirk Schlächter-Basse
Henjo Richter-Guitare
Dan Zimmermann-Batterie

Producteur: Kai Hansen & Dirk Schlächter

Publicités