21159En 2017 on aurait pu croire que Thundermother, groupe prometteur lui aussi originaire de La Mecque Sweden, était malheureusement une histoire du passé. Clare Cunningham, Tilda Stenqvist, Giorgia Carteri et Linda Ström décident de quitter le navire laissant seule Filippa Nässil au gouvernail. Cependant, Filippa têtue comme une mule, n’a pas voulu lâcher l’affaire. Elle a réussi le pari de recruter 3 nouvelles musiciennes de talent pour continuer l’aventure. Après tout les 2 très bons précédents efforts des suédoises leur avaient permis d’effectuer de belles tournées en compagnie de groupes de hard rock prestigieux comme Danko Jones, Michael Monroe ou DAD pour n’en citer quelques uns.
Et puis, comme chacun le sait, le cap du 3eme est crucial pour la carrière d’un groupe, ça passe ou ça casse. Est-ce que Filippa a réussi son pari ?

La réponse est oui et mille fois oui. Le nouveau line up tient carrément la route. Même si on est dès le début en terrain conquit et ceci dès les premières chansons, on pense de suite à les remercier. Ce ne sera pas sur ce nouvel album que Thundermother se réinventera. Et limite quelle importance après tout. Ce que l’on demande c’est une bonne rasade de Rock N’Roll made in Sweden à la sauce Rock Chick et avec ces 13 nouveaux titres on est servis et copieusement. La production est bonne, pas trop propre, ni trop crade, juste comme il faut. Les rythmiques sont carrées de chez carrées, Sara Peterson (basse) et Emlee Johansson font admirablement bien leur boulot. Filippa Nässil s’annonce de plus en plus comme une alternative féminine crédible de O’Keeffe des fameux Airbourne. Mais cerise sur le gâteau, on découvre ébahi que Guernica Mancini est une chanteuse incroyable. Cette nana au timbre de voix chaud rock/blues/soul fait des merveilles. Elle sait moduler parfaitement sa voix pour décrire les chansons. Elle transmet ses émotions à travers son chant de façon magistrale. Tour à tour endiablée, puis plus émotionnelle, sa palette est incroyable. Et en plus elle est jolie ! Un vrai piège à mecs !
On notera également que la très belle pochette avec son poing levé est peut être un signe de la combativité des nanas.

Donc au menu, 13 très bons brûlots de Rock N’Roll qui font du bien dans une veine, comme vous l’aurez compris Acdécienne/Airbourne mais pas que.. Car on trouvera de ci, de là des influences américaines/sudiste notamment sur le TRES bon morceau « Follow Your Heart » au final très Lynyrd Skynyrd. Des morceaux de ce calibre j’en redemande tous les jours.
Les « Whatever », « Fire In The Rain » ou bien « Children On The Rampage » (entre autres…) finiront d’achever les plus sceptiques en leur faisant (au pire) taper du pied voire headbanguer (au mieux).

C’est donc un pari risqué de la part de Filippa Nässil qui s’avère payant au final. Vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elles et c’est tant mieux !

Tracklisting :
1. Revival
2. Whatever
3. Survival Song
4. Racing on Mainstreet
5. Fire in the Rain
6. Hanging at My Door
7. Rip Your Heart Out
8. The Original Sin
9. Quitter
10. We Fight for Rock’ n’ Roll
11. Follow Your Heart
12. Children on the Rampage
13. Won’t Back Down

Musiciens :
Filippa Nässil : Guitare
Guernica Mancini : Chant (et quel chant!)
Sara Pettersson : Basse
Emlee Johansson : Batterie

Producteur : ?

Label : Dezpots Records

 

 

Publicités