mi0002785284Voilà un groupe dont on n’a quasiment jamais entendu parler lorsqu’il sortait des albums et qui a splitté dans l’indifférence. Je parle du groupe JOKER FIVE SPEED, originaire de New York. Ce groupe a sorti comme disques She Likes Me en 1999 et Under The Influence Of Rock N’ Roll en 2004. Musicalement, on peut le rapprocher de AC/DC, KISS, CHEAP TRICK, BACKYARD BABIES, ou encore AMERICAN HEARTBREAK.

En cette année 2006, à titre posthume, le label Perris Records publie un best-of de ce groupe, ce qui m’aura permis de découvrir, avec un certain retard, ce combo américain, dont les disques ont toujours été introuvables. Le titre de ce best-of: Rock n’ Roll Is A Motherfucker. Cette compilation regroupe une bonne partie des titres de l’album Under The Influence Of Rock n’ Roll, plus une démo et quelques inédits.

En écoutant les titres de cette compilation, force est de reconnaitre que JOKER FIVE SPEED s’y entendait pour faire parler la poudre. Que ce soit avec des titres percutants qui dépotent tels que le graisseux « Too Far Gone », dans la lignée des BACKYARD BABIES et DANKO JONES, l’up-tempo « Take Me Home », joué sur le tempo de l’urgence avec sa rythmique pétaradante et dont le contraste avec la voix aérienne du chanteur Tor est saisissant, les punkisants et entêtants « She’s So » et « Little Bit », « Shotgun » qui envoie la purée, des compos Hard Rock teintées 70’s comme l’entrainant et rythmé « Everybody’s Alright », le festif « Jet Set City » (ces 2 titres n’auraient pas déparé sur un opus de KISS), le mid-tempo « acédécien » « Dirty Power » (la démo dont on parlait plus haut) ou des titres plus dans l’air du temps, plus Modern-Rock comme « You Don’t Know Me » (le genre de titre qu’on peut entendre dans les séries TV américaines) et son refrain terriblement accrocheur (on pense beaucoup aux GOO GOO DOLLS et à CHEAP TRICK), l’excellent « So Bored » (sorte de compo Modern-Rock tirant vers le pur Rock n’ Roll), JOKER FIVE SPEED démontre qu’il est capable de pondre des titres efficaces, aptes à séduire les fans de Rock pur et dur, d’autant que ce combo ricain se montre à l’aise sur différents exercices.

Bon, tout n’est pas non plus supra-excellent. Par exemple, « We Get Along » est un morceau Rock qui semble calibré pour les teenagers américains, « Letting Go » et « Turn To You » sont des compos Modern-Rock assez médiocres, trop légères et la fin du dernier titre cité est ennuyeuse, répétitive.

Dans l’ensemble, cette compilation reste quand même un excellent moyen de faire connaissance avec ce groupe ô combien méconnu (sauf pour une petite poignée d’initiés). On y trouve quand même pas mal de bons titres et vu que les albums de JOKER FIVE SPEED ne sont pas du tout évidents à dénicher, cette compilation est quand même utile. Les personnes qui aiment BACKYARD BABIES, KISS, CHEAP TRICK, AMERICAN HEARTBREAK et AC/DC devraient trouver leur compte avec cette galette.

 

Tracklist:

1. Too Far Gone
2. Everybody’s Alright
3. Jet Set City
4. We Get Along
5. Take Me Home
6. You Don’t Know Me
7. She’s So
8. So Bored
9. Destination: Meltdown
10. Little Bit
11. Shotgun
12. Letting Go
13. Turn To You
14. Dirty Power [demo – Bonus]

 

Line-up:

Tor (chant, guitare)
Bstone (guitare)
Scarlet Rowe (basse)
Roger Benton (batterie)
+
Dave Blackshire (guitare)
Darren Lolk (guitare)
Oliver Hofer (basse)

 

Producteurs: Joker Five Speed, Babyboy & J.J. Blair

 

Label: Perris Records

 

 

Publicités