Cover Neuvième album pour les ricains de MACHINE HEAD. Durant leur carrière, en plus du changement au fil de l’eau de musicien (batteur, puis guitariste et enfin bassiste), ils ont connu plusieurs phases musicales : Thrash avec le colossale Burn My Eyes et The More Things Change ; du Nu métal avec The Burning Red et Supercharger ; et depuis Through the Ashes of Empires, The Blackening et Unto the Locust, du métal plus épique et plus varié à la fois, tapant dans tous les styles du moment en y ajoutant la patte MACHINE HEAD.

Catharsis est dans la lignée des derniers albums, mixant habilement les tendances actuelles et les différentes périodes du groupe, avec une alternance de titres variés parfois au détriment de la cohérence, puisque on retrouve ainsi des riffs lourds et les fameuses harmoniques chères au groupe d’entrée de jeu avec « Volatile », titre rapide et puissant, puis de l’ultra mélodique avec « Catharsis ».  Alternance qui se poursuit avec « Beyond The Pale » dont le riff est fortement inspiré par STRAPPING YOUNG LAD « Love? » mais qui fait partie des titres qui te restent en tête dès la première écoute,  tout comme « California Bleeding » à l’énergie dévastatrice. « Triple Beam » titre assez posé mais au refrain bien groovy, calme un peu le jeu avant « Kaleidoscope »  qui comme « Razorblade Smile » est le genre de titre à ne pas écouter sur l’autoroute. Speed et nerveux, ils t’en ferait perdre ton permis !

« Bastards » est la surprise de l’album, une ballade punk à la Dropkick Murphys des plus redoutables, à l’inverse des dispensables titres calmes « Behind A Mask » et « Eulogy ». Les groovy/nerveux « Hope Begets Hope  » et « Screaming At The Sun » sont efficaces et entraînants. Avec l’épique « Heavy Lies The Crown », Iron Maiden pointe son nez et c’est fort réussi, c’est moins le cas de « Psychotic » ou « Grind You Down » qui bien que sympa n’apportent pas grand chose.

Avec 75 minutes pour 15 titres, Rob Flynn seul maître à bord s’est fait plaisir et à nous aussi pour le coup. Servi par une production dantesque, un batteur en grande forme, des arrangements efficaces et la voix de Rob Flynn au summum de sa forme, Catharsis est un album réussi et une bonne porte d’entrée pour découvrir le groupe.

Tracklisting:
01. Volatile
02. Catharsis
03. Beyond The Pale
04. California Bleeding
05. Triple Beam
06. Kaleidoscope
07. Bastards
08. Hope Begets Hope
09. Screaming At The Sun
10. Behind A Mask
11. Heavy Lies The Crown
12. Psychotic
13. Grind You Down
14. Razorblade Smile
15. Eulogy

Musiciens:
Dave Mcclain: Batterie
Jared Maceachern: Basse
Phil Demmel: Guitares
Robb Flynn: Chant / Guitares

Producteur : Zack Ohren

Label : Nuclear Blast

 

 

Publicités