Venom-Inc-Avé-2017-320En 2010, Mantas (guitare ex VENOM de 1979 à 1999) et The Demolition Man (basse/chant ex VENOM de 1988 à 1992) monte un groupe avec Anton (batterie) ex … VENOM (et frère de Chronos bassiste/chanteur de VENOM) sous le nom de PRIME EVIL (nom d’un album de VENOM) puis M:PIRE OF EVIL.
En 2015, Anton est remplacé par Abaddon (batterie ex VENOM de 1979 à 1999) et le groupe décide alors de changer de nom. Ayant quand même deux membres « historiques » du groupe dans ces rangs ils se rebaptise VENOM inc poussant même le mimétisme à reprendre le graphisme du nom d’origine.

Bon, en même temps, ils ont déjà joué ensemble le temps de trois albums, quand Mantas et Abaddon ont reformé le groupe en 1988 avec Demolition Man à la place de Chronos (qui n’était pas intéressé mais les a laissé utiliser le nom VENOM estimant qu’ils en avaient autant le droit que lui). Qu’ils nous le rappellent est quand même un peu normal.

Bref, après avoir tourné intensément ces deux dernières années, le groupe décide de nous sortir un album.
Le moins que l’on puisse dire est que le nom est mérité car c’est bien un disque de VENOM que nous avons ici.
Déjà la pochette avec un démon, quelques moutons pour un sacrifice, deux bonnes sœurs qui se ‘galochent’ goulûment dans le fond, titres en écriture gothique, on se sent en terrain connu. Avec en plus le nom du groupe reprenant le design qu’Abaddon lui avait donné sur le premier album de VENOM (avec inc en plus petit), il n’ y a plus de doute possible.

L’album commence avec un excellent « Ave Satanas » lourd et malsain à souhait, suivi par un furieux « Forged in hell »et un non moins décapant « Metal we bleed ». Puis un « Dein fleish » au accent ramsteinniens pas mauvais du tout, suivi par un trio qui déchire tout avec « Bloodstained »,  » Time to die » et « The evil dead ». On se calme avec un « Preacher man » à nouveau malsain, puis on ré-attaque avec un « War » bien senti dans ta face de métalleux.
L’ album se termine avec un « I kneel to no good » pas mauvais et un « Black n roll » que n’aurait pas renié Lemmy.

Si vous ne connaissez que quelques chansons des débuts du groupe, sachez que Mantas a appris à jouer de la guitare et qu’Abaddon a lui pris des cours de batterie depuis cette période bénie du malin qui a fait leur succès (de 79 à 84). Demolition Man a toujours une voix rocailleuse qui colle parfaitement à la musique du groupe.
De plus,on ne peut pas parler de cet album sans un mot sur la prod puissante et bien foutue (produit par Mantas), ce qui n’a pas toujours été le cas au début du groupe (loin de là d’ailleurs).

Bref, retour gagnant pour VENOM, euh pardon VENOM inc.

Tracklisting :
1. Ave Satanas
2. Forged In Hell
3. Metal We Bleed
4. Dein Fleisch
5. Blood Stained
6. Time To Die
7. The Evil Dead
8. Preacher Man
9. War
10. I Kneel To No God
11. Black N Roll

Musiciens:
The demolition man – chant, basse
Mantas – guitare
Abaddon – batterie

Producteur: Mantas

Label: Nuclear Blast

Publicités