61ipvcfws4l_ss500_Libertad est le 2e opus du super groupe composé par les anciens Guns n’ Roses, et les sieurs Weiland (Stone Temple Pilots) et Kushner (Infectious Grooves, Electric Love Hogs, Cyco Miko, j’en passe et des meilleurs (quel cv !!.)). Souvent qualifié de groupe one shot (un album et puis s’en va) les VELVET REVOLVER prouvent que même s’ils s’éloignent du Hard Rock classique qu’ils ont jusqu’ici pratiqués ensemble où au sein de leurs anciens groupe, ils aiment le bon rock, le font bien et cet album le prouve.

Libertad débute avec le bien nommé  » Let it Roll » c’est du très bon rock, pêchu, rythmé, excellent, suivent de bons morceaux tels que « She Mine », l’entrainant « Get Out The Door » avec Slash et sa talkbox ou encore « She Builds Quick Machines ».

Avec « The Last Flight » les VELVET tapent dans un registre plus pop, comme le prouve également l’excellente reprise « Can’t Get It Of My Head » d’Electric Light Orchestra.

VELVET REVOLVER revient au gros rock avec « Mary Mary », « Just Sixteen » le Hendrixien « Pills, Demons & Etc » ou « American Man ».

« For A Brother »c’est du Stone Temple Pilots pur jus, entre puissance et mélodie, « Spay » est le titre punk de l’album.

Deux ballades terminent en beauté l’album « Gravedancer », et un titre (caché) country à la Johnny CASH bien sympathique.

En résumé les titres de cet album sont tous excellent et l’on sent que tous les membres du groupe se sont investis, et ont pris du plaisir à la composition et à l’enregistrement.

Bien que visiblement le pur Hard Rock ait été délaissé, une chose est sûre, Libertad est un album de rock et du très bon.

Dommage qu’à l’issue de leur tournée mouvementée en raison de gros problèmes de drogue de Scott Weiland que le groupe soit actuellement en Stand By. En effet, trouver un remplaçant n’est pas chose aisée. Puis l’emploi du temps de Slash et Duff en solo puis la reformation de Guns N’Roses expliquent cela. Cependant une chose est sure, avec Contraband et Libertad, le groupe avait sa personnalité et ils avaient encore beaucoup de bonnes choses à nous proposer.

Tracklisting :
01. Let it roll
02. She mine
03. Get out the door
04. She builds quick machines
05. The last fight
06. Pills, demons, & etc
07. American man
08. Mary mary
09. Just sixteen
10. Can’t get it out of my head
11. For a brother
12. Spay
13. Gravedancer + Don’t Drop That Dime (hidden track)

Musiciens:
Scott Weiland-chant
Slash-guitare
Duff McKagan-basse
Matt Sorum-batterie
Dave Kushner-guitare

Producteur: Brendan O’Brien

Label: SONY-BMG

Publicités