36503Si le chanteur Claus Lessmann et le guitariste Hans Ziller sont surtout connus pour officier au sein de BONFIRE depuis une bonne vingtaine d’années, ils ont connu une autre expérience auparavant. En effet, quelques années avant de fonder BONFIRE, ces 2 musiciens ont joué dans CACUMEN, un combo allemand qui a sorti 3 albums durant la première moitié des 80’s sans connaître de succès. L’histoire de CACUMEN a débuté gràce au guitariste Hans Ziller (qui n’avait que 14 ans à l’époque).

CACUMEN représente en quelque sorte la période pré-BONFIRE pour Claus Lessmann et Hans Ziller. Ce jeune combo avait à l’époque écumé les clubs en Allemagne avant de se faire signer sur un label indépendant. Il a ensuite enregistré son premier album studio qu’il a pu sortir en 1981.

Pour ce jeune quintette allemand, ce premier album éponyme est synonyme de rampe de lancement et permet de voir ce que les musiciens concernés ont dans le ventre. Ce disque met en valeur un groupe qui a un potentiel non négligeable, mais qui doit se perfectionner et gommer de nombreux défauts pour parvenir au sommet. Par exemple, la voix de Claus Lessmann, qui était moustachu à l’époque (ce qui m’a surpris sur le coup, j’avoue), est très perfectible, tandis que la musique est très (trop ?) proche de SCORPIONS et reste encore ancrée dans les 70’s. L’auditeur a quand même quelques titres intéressants à se mettre sous la dent tels que « Berlin Girls », un morceau Heavy Rock accrocheur qu’on peut assimiler à une sorte de mini-hymne entraînant, l’énergique « Queen Of The Town », joué sur le fil du rasoir, « Magic Spell » qui débute comme une ballade mélancolique avant de devenir plus punchy, plus rythmé, ou dans une moindre mesure « Lovesong » avec la présence de cuivres (ce qui surprend par rapport au reste de l’album).

Par contre, les imperfections et la naïveté du groupe se font clairement ressentir sur la ballade « No Reason To Fight », trop conventionnelle, trop prévisible de par sa structure mélodique si on se replace dans le contexte de l’époque, le laborieux « Long Way », qui laisse un goût d’inachevé. Même le 1er single du groupe, « Riding Away », est plutôt quelconque. A propos de celui-ci, il est présent en 2 versions sur le CD réédité en 2004 : sa version originale, qui date de 1979 et qui est plus longue, plus arrangée, et la version remaniée de 1981.


Au final, si on a affaire à un groupe doté d’un sens de la mélodie indéniable, celui-ci n’est pas encore au point car sa personnalité a du mal à s’affirmer. Si cet album regorge de moments sympas, il n’y a quand même pas grand-chose de mémorable. Tout bien considéré, ce disque est juste le brouillon de ce que CACUMEN fera dans un avenir proche, une première étape. Si cet opus n’est pas indispensable, il permet toutefois de mieux comprendre le parcours accompli par Claus Lessmann et Hans Ziller jusqu’à ce que ce groupe se fasse rebaptiser BONFIRE au milieu des 80’s.

Track-list:

1. Berlin Girls
2. Queen Of The Town
3. No Reason To Fight
4. Long Way
5. You Are Near
6. Magic Spell
7. Lovesong
8. Riding Away
9. On The Rocks
10. Riding ’79 (single) [bonus-track]
11. Wintertale [bonus-track]
12. On The Rocks (demo) [bonus-track]

Line-up:

Claus Lessmann (chant)
Hans Ziller (guitare)
Horst Maier (guitare)
Hans Hauptmann (basse)
Hans Forstner (batterie)

Producteur: Hanns Schmidt-Theilsen

Label: Rockport Records
Publicités