theregulators1992Avec leurs allures de cowboys sans foi ni loi, on pouvait facilement penser que THE REGULATORS était un nouveau combo en provenance de Floride, comme la plupart des grands noms du rock sudiste des 70’s. Pas de doute, nos six gaillards ont bien été nourris au boogie rock’n’roll depuis le biberon, mais c’est en Californie que le groupe voyait le jour vers la fin des années 80, après s’être un temps produit sous le nom SMITH & WESSON. Un nom sans équivoque, en tout point fidèle à la tradition du rock confédéré, dans la lignée des 38 Special ou autre Point Blank (traduisez : à bout portant).

S’aidant de rythmiques qui balancent bien typiques du genre (Good To Go), le groupe s’illustrait non seulement par la qualité de ses parties de guitares, mais aussi par la voix légèrement voilée de l’excellent Clifford Smith. Mais là où le groupe montrait vraiment ce qu’il avait dans le ventre, c’était dans son travail d’écriture, avec des mélodies restant facilement en tête comme « Outskirts » ou encore la petite perle de ce disque « Whiskey Fever ». Sans vouloir nuire à leur réputation, il me semble bien que sous leurs airs de brutes épaisses se cachait une sensibilité d’hommes du monde, voire même une certaine douceur, mais rassurez-vous : parfaitement équilibrée par l’omniprésence du trio de guitaristes qui nous délivrent tour à tour leur ouvrage à la manière d’un LYNYRD SKYNYRD, en particulier sur des douceurs comme « Lay Down Your Money », « Boys Are Goin’ Out » ou encore la superbe ballade « Last Chance », pas très éloignée dans sa structure d’un FreeBird, référence incontournable.

Inutile de dire que ce premier album avait des airs d’O.V.N.I. dans le paysage musical de Los Angeles en 1992. C’est à un véritable retour aux sources que les Regulators se livraient, aidés par une production chaleureuse de Randy Nicklaus (SHARK ISLAND, VIXEN) et du débutant Jay Baumgardner (futur PAPA ROACH). Ce sera hélas le dernier avant longtemps, l’assassinat du guitariste Jimi Hughes en 1993 ayant donné un coup d’arrêt à l’ascension du groupe durant de nombreuses années…

Tracklist :
01. Trouble In Dallas
02. Outskirts
03. Let It Ride
04. Good To Go
05. Last Chance
06. Lay Down Your Money
07. Texas Lawman
08. Need For Speed
09. Boys Are Goin’ Out
10. Whiskey Fever
11. Crazy Circles

Musiciens :
Clifford Smith : chant, harmonica
Jimi Hughes : guitare, clavier
Johnny Barnes : guitare
Bobby Bird : guitare
Randy Smith : basse
Mark Aceves : batterie
+
Lenny Castro : percussions
Rick Neigher : guitare acoustique, choeurs
Kevin Savigar : clavier
Marq Torien : choeurs
Jizzy Pearl : choeurs
Darrel Leonard : cuivres
Joe Sublett : cuivres
Paul Guzman-Sanchez : percussions

Production : Randy Nicklaus, Jay Baumgardner

Label : Polydor

Publicités